in

Découverte d’une forêt préhistorique immergée dans la Mer du Nord

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Yanu ari

C’est une plongeuse britannique qui est tombée sur une formidable découverte, celle d’une forêt sous-marine préhistorique vieille de 10 000 ans. Avant qu’elle ne soit immergée sous les eaux il y a environ 6 000 ans, cette forêt reliait la Grande-Bretagne au reste du continent européen. 

Dawn Watson est une océanographe britannique de 45 ans. En plongeant à seulement 300 mètres des côtes du comté de Norfolk, à 200 km au nord-est de Londres, elle a découvert la “lost forest” (forêt perdue), une forêt vieille d’environ 10 000 ans et qui s’étend sur des milliers d’hectares.

Je ne pouvais pas croire ce que je voyais. La mer était assez forte sur le rivage alors j’ai décidé de plonger un peu plus loin et après avoir nagé plus de 300 mètres, j’ai trouvé une longue crête noircie. Quand j’ai regardé de plus près, j’ai réalisé que c’était du bois et quand j’ai nagé plus loin, j’ai commencé à trouver des troncs d’arbres entiers avec des branches dessus, qui avaient l’air d’avoir été abattus” a-t-elle déclaré.

Cette forêt est située sur une ancienne terre appelée Doggerland par les géologues, une terre anciennement émergée qui reliait la Grande-Bretagne au reste du continent européen. À l’époque glaciaire, le niveau de la mer était bien plus bas et ce n’est que lorsque les calottes ont fondu, il y a 6 000 ans, que le niveau de la mer a augmenté d’environ 120 mètres, immergeant entièrement Doggerland, et donc cette forêt.

Selon Mme Dawn Watson, ce sont les fortes tempêtes qui ont touché les côtes de Norfolk en 2013 qui auraient permis de rendre à nouveau visible cette forêt préhistorique.

source : dailymail