in

Découverte d’une étrange espèce de méduse dans les abysses

Crédits : NOAA Office of Ocean Exploration and Research, 2016 Deepwater Exploration of the Marianas

Des couleurs explosives pour cette nouvelle espèce de méduse qui semble tout droit sortie d’un film de science-fiction, découverte dans la fosse des Mariannes, dans l’Océan Pacifique.

Le robot d’exploration sous-marine Okeanos de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration, l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique) a découvert le 24 avril dernier une nouvelle créature sous-marine des plus étonnantes, une espèce de méduse. C’est dans la célèbre fosse des Mariannes qu’elle a été découverte, le point le plus profond des océans de la planète, située dans l’océan Pacifique, proche de l’île de Guam.

Une créature qui vaut le coup d’œil, avec ses allures d’araignée aux couleurs extrêmement vives ou de créature sortie tout droit d’un film de science-fiction. Mais elle est bel et bien réelle, et c’est à près de 4 000 mètres de profondeur que les caméras du sous-marin téléguidé ont ainsi croisé le chemin de cet organisme qui est équipé de deux ensembles de tentacules, longs et courts, s’étendant depuis sa cloche pulsante, fortement transparente et qui laisse apparaître des points rouges et jaunes vifs.

Cette nouvelle espèce de méduse n’a pas encore été baptisée, mais on sait par contre qu’elle appartient à la famille des Crossota, une espèce rare qui, dans la majorité des cas, a pour particularité de mourir assez rapidement et de ne jamais dépasser quelques millimètres en taille. Dans la vidéo ci-dessous, proposée par la NOAA, on peut admirer le spécimen coloré évoluer dans les eaux très profondes, et déployer ses tentacules longs et courts. Lorsque les longs tentacules sont déployés vers l’extérieur, la cloche de la méduse reste immobile, une caractéristique qui suggère que la méduse est un prédateur en embuscade, comme le pensent les scientifiques de la mission.

Source : livescience