in

Découverte d’une énorme dent de cachalot vieille de cinq millions d’années

C’est au mois de février dernier, sur une plage australienne, qu’a été découverte par un passionné une immense dent de cachalot datant de cinq millions d’années. Il s’agit là du premier témoignage de la présence de cette espèce éteinte en dehors des Amériques.

Une dent de 30 centimètres de long, ça ne passe pas inaperçu. En février dernier, à Beaumaris Bay, près de Melbourne en Australie, un passionné a retrouvé cette dent fossilisée vieille de cinq millions d’années, et en a fait don au musée des sciences et sciences humaines Museum Victoria, qui a dévoilé cette belle découverte ce jeudi 21 avril. Cette dent, « c’est celle d’un cachalot apparenté au Livyatan melvillei du Pérou », a expliqué le musée. Le mammifère aurait mesuré jusqu’à 18 mètres de long et pesé une quarantaine de tonnes.

Il s’agit là d’une découverte importante, puisque c’est le premier témoignage de la présence, en dehors des Amériques, de cette espèce aujourd’hui éteinte. « Jusqu’à cette découverte à Beaumaris, tous les fossiles de cachalots géants ont été retrouvés sur les côtes ouest d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud », précise Erich Fitzgerald, paléontologue au musée.

Avec ses 30 centimètres, cette dent vieille de cinq millions d’années, de l’ère du Pilocène, est plus grande que celles des cachalots modernes. En effet, si les cachalots modernes se nourrissent principalement de calamars et de poissons, leurs cousins disparus qui arboraient ces dents géantes chassaient des animaux bien plus grands, notamment d’autres cétacés.

« Si nous n’avions que les cachalots d’aujourd’hui comme objet d’étude, nous n’aurions pas pu deviner qu’il y a cinq millions d’années, il existait des cachalots prédateurs géants dotés de dents immenses qui chassaient d’autres cétacés », a déclaré Erich Fitzgerald. « La plupart des cachalots des dernières 20 millions d’années tuaient d’autres cétacés. Ce fossile montre qu’en fait, le cachalot d’aujourd’hui représente la bizarrerie de l’espèce ».

Source : bbc