in

Découverte d’un trou noir 40 milliards de fois plus lourd que le soleil

Crédit s: Pixabay

Une équipe d’astronomes annonce la découverte d’un trou noir ultra-massif posté au centre d’une galaxie géante. L’objet serait aussi lourd que 40 milliards de soleils.

Des trous noirs supermassifs, on en connait. Sagittarius A* par exemple, au centre de notre Galaxie, avec ses 4 millions de masses solaires. Ou encore ce trou noir récemment photographié et ses 6,5 milliards de de masses solaires. Mais il existe dans l’univers des ogres plus effrayants encore. Bien plus grands et bien plus lourds. En témoigne cette nouvelle découverte faite à 700 millions d’années-lumière de la Terre. Au centre d’une galaxie géante, elle-même postée au centre de l’amas Abell 85, se trouve un objet 40 milliards de fois plus lourds que notre étoile. Les détails de cette étude ont été soumis à examen sur le serveur de pré-impression arXiv.

Des premières mesures directes

On connaissait l’existence de ce trou noir nommé Holm 15A*. D’ailleurs, nous pensions auparavant qu’il était bien plus lourd. De premières mesures indirectes avaient en effet estimé sa masse à environ 310 milliards de soleils. Une équipe de chercheurs a récemment entrepris d’effectuer de nouvelles mesures, directes cette fois, en s’appuyant sur le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO. Ces données ont revu les résultats à la baisse, mais cet objet n’en reste pas moins l’un des plus lourds jamais découverts.

Nous avons utilisé des modèles de Schwarzschild axisymétriques basés sur l’orbite pour analyser la cinématique stellaire de Holm 15A à partir de nouvelles observations spectrales à champ large et à haute résolution obtenues avec MUSE, installé sur le VLT“, expliquent les chercheurs dans leur papier. “Nous avons alors découvert un trou noir supermassif avec une masse de (4,0 ± 0,80) × 10^10 masses solaires au centre de la galaxie. C’est le trou noir le plus massif avec une détection dynamique directe jamais repéré dans l’univers local“.

L’amas de galaxies Abell 85, à 700 millions d’années-lumière. Crédits : NASA

Une taille vertigineuse

C’est donc un véritable poids lourd dans le cosmos. Sa taille nous donne également le vertige. Imaginez ceci : Pluton, l’ancienne planète la plus éloignée de notre système, se positionne à 39,5 unités astronomiques (UA) du Soleil. Rappelons qu’une UA équivaut la distance Terre – Soleil. Le rayon estimé de l’horizon de ce trou noir serait d’environ 790 UA. Autrement dit, tout le système solaire pourrait être englouti par ce monstre cosmique.

Notez que malgré ces proportions, Holm 15A n’est pas le trou noir le plus massif jamais découvert. Cet honneur revient au quasar TON 618 et ses 66 milliards de masses solaires. En revanche, ces estimations ont été obtenues avec des mesures indirectes.

Articles liés :

Ils repèrent un disque de débris “impossible” autour d’un trou noir

Pour vraiment apprécier ce trou noir, vous devez voir à quel point il est énorme

Un trou noir de la taille de Jupiter se baladerait dans notre Galaxie