in ,

Découverte d’un texte en français caché dans un manuscrit du 15e siècle !

Crédits : Rochester Institute of Technology (RIT)

En utilisant un système d’imagerie se basant sur les ultraviolets, des étudiants étasuniens ont fait une découverte intéressante. Il s’agit d’un texte en français dissimulé dans un manuscrit du XVe siècle. Plus précisément, il est ici question d’un palimpseste.

Un système d’imagerie à ultraviolets

Aujourd’hui, il n’y a rien absolument d’exceptionnel à écrire sur du papier. Toutefois à l’époque, fabriquer un parchemin coûtait très cher et n’était pas donné à tout le monde. Ainsi de nos jours, nous découvrons des palimpsestes. Il s’agit de parchemins dont la première écriture a été grattée afin de permettre une réutilisation du support. Aujourd’hui, ces écritures sont invisibles à l’œil nu. Néanmoins, la signature chimique de l’écriture initiale peut parfois être détectée en utilisant d’autres zones du spectre lumineux.

Aux États-Unis, 19 étudiants du Rochester Institute of Technology (RIT) ont découvert un palimpseste dissimulé sur la page d’un manuscrit médiéval datant du XVe siècle. Ce dernier se trouvait dans la Cary Graphic Arts Collection de l’institut, comme l’explique un communiqué du 19 novembre 2020. Les étudiants ont mis au point un système d’imagerie utilisant les ultraviolets et l’ont appliqué à une page du manuscrit. Or, le système a permis d’observer une “étonnante et sombre écriture cursive française ».

Comme l’expliquent les étudiants, révéler le texte n’est pas suffisant. En effet, il incombe ensuite de traiter l’image afin d’en augmenter la lisibilité. Néanmoins, le RIT n’a pas encore révélé le contenu du texte mis au jour. L’image ci-dessous montre la page du manuscrit analysée (à gauche) et le texte caché (à droite).

palimpseste parchemin manuscrit
Crédits : Rochester Institute of Technology (RIT)

D’autres palimpsestes à découvrir ?

Il est possible que d’autres palimpsestes soient découverts à l’avenir au sein du même manuscrit. En effet, la collection Edge (une autre bibliothèque) en possède 30 pages. Pour les étudiants du RIT, ces pages peuvent potentiellement révéler d’autres palimpsestes. De plus, il faut savoir que ces derniers ont photographié une autre page du manuscrit présent dans une bibliothèque publique. Or, celle-ci a également révélé la présence d’un texte caché.

Ainsi, le texte effacé depuis plusieurs siècles pourrait progressivement reprendre forme. Les étudiants devront absolument réunir davantage d’extraits afin de le comprendre pleinement à l’aide d’historiens. En attendant, l’équipe prévoit d’expliquer ses travaux lors du 56e Congrès international sur les études médiévales qui aura lieu en mai 2021 à la Western Michigan University.

En 2018, des chercheurs britanniques ont déchiffré un parchemin brûlé datant du XVIe siècle. Ceux-ci ont pu dérouler virtuellement ce document ancien, dont le degré de carbonisation était trop important pour être inspecté à la main de manière classique. Les chercheurs ont utilisé un CT-scan (tomodensitométrie) avant qu’un algorithme ne se charge de traiter les images et déchiffrer les inscriptions.