in

Découverte d’un système rare à trois étoiles

Crédits : NASA/JPL-Caltech

C’est assez « proche » de la Terre, à 680 années-lumière, qu’a été découverte une planète faisant partie d’un système à trois étoiles. Si les systèmes à deux étoiles sont communs, ceux à trois étoiles restent des cas extrêmement rares.

KELT-4, tel est le nom de ce système qui possède une planète et trois étoiles relativement proches de la Terre, puisqu’il est situé à 680 années-lumière. La découverte ne concerne pas le système en lui-même, puisqu’il a été observé pour la première fois en 1973, seulement depuis cette époque, il était considéré comme un système à deux étoiles seulement. En réalité, ce sont bien trois étoiles qui le composent, comme l’annonce Space.

C’est donc grâce aux deux télescopes du groupe Kilodegree Extremely Little Telescope (KELT), dont l’un est situé dans l’Arizona, aux États-Unis, et l’autre en Afrique du Sud, qu’une troisième étoile distincte a été découverte au cœur de ce système. Ces trois étoiles du système sont composées d’une étoile principale, appelée KELT-4A, ainsi que d’un couple d’objets lumineux, appelés KELT-4B et KELT-4C.

L. Calçada | European Southern Observatory
L. Calçada | European Southern Observatory

Une planète, KELT-4ab, géante et gazeuse, fait donc également partie de ce système. Celle-ci orbite autour de l’étoile KELT-4A avec une période de révolution de trois jours. De leur côté, les étoiles KELT-4B et KELT-4C tournent l’une autour de l’autre, avec une révolution de 30 ans. Toutes les deux sont très éloignées de l’étoile principale, et ont besoin de 4 000 ans pour venir à bout de leur période orbitale. La luminosité de KELT-4A, l’étoile principale, est estimée à 40 fois celle de notre soleil par les chercheurs, tandis que les deux autres étoiles auraient une luminosité qui ne dépasserait pas celle de la Lune par rapport à la Terre.

Source : Space