in

Découverte d’un crâne d’australopithèque plus ancien que Lucy !

Crédits : capture YouTube / SciNews

En Éthiopie, des chercheurs ont fait une découverte qui pourrait révolutionner notre compréhension de l’évolution des Australopithèques. Il s’agit d’un crâne daté à 3,8 millions d’années, c’est à dire plus ancien que le célèbre fossile Lucy !

Un crâne “relativement complet”

Découvert en 1974 sur le site de Hadar dans l’Afar (Éthiopie), le fossile connu sous le nom de Lucy n’est autre que le premier fossile humain aussi ancien relativement complet. En effet, ce dernier est complet à 40 % avec 52 ossements. Datant de 3,18 millions d’années, ce fossile avait notamment démontré que la bipédie avait déjà été acquise par l’humain à cette époque et donc précédé l’augmentation du volume endocrânien.

Selon un article du National Geographic publié le 28 août 2019, un crâne d’Australopithèque ancien  de 3,8 millions d’années a été découvert, également en Éthiopie. Celui-ci est considéré comme étant “relativement complet” et contraste fortement avec d’autres crânes retrouvés auparavant. En effet, ces derniers était trop incomplets (mâchoires, dents) pour constituer une véritable avancée en termes de compréhension de l’évolution de l’espèce. La découverte a été relatée dans la revue Nature via la publication de deux études scientifiques ICI et ICI. Il faut savoir que le crâne est de taille plutôt réduite mais il s’agit vraisemblablement d’un crâne masculin et adulte. Plusieurs reconstitutions faciale ont été effectuées par les chercheurs.

Crédits : capture YouTube / SciNews

De nouvelles informations

“Ce crâne est l’un des plus complets des fossiles d’hominidés de plus de 3 millions d’années” a déclaré Yohannes Haile-Selassie du Museum d’Histoire Naturelle de Cleveland (États-Unis).

Le fait est que contrairement à Lucy, le crâne retrouvé récemment appartient à l’espèce Australopithecus anamensis. Or, les chercheurs pensaient que les A. anamensis se transformaient petit à petit en A. afarensis. En réalité, ce n’est pas le cas et les deux espèces se seraient croisées durant au moins 100 000 ans dans la région de l’Afar ou Danakil (Éthiopie).

Cette nouveauté amène de nombreuses questions. Par exemple, les chercheurs se demandent si ces deux espèces étaient en compétition pour la nourriture ou l’occupation de l’espace. Par ailleurs, ce crêne de A. anamensis permet de réduire quelque peu le vide de connaissances entre les espèces datant de deux à trois millions d’années comme Lucy et les plus anciennes. Citons l’espèce Sahelanthropus tchadensis et le fossile Toumaï, considéré comme un des plus anciens ancêtre humain (6 millions d’années).

Articles liés :

Le fossile de Lucy est désormais un fichier open source

Les australopithèques utilisaient leur mains comme nous il y a plus de deux millions d’années

Les mères australopithèques allaitaient leurs enfants plus longtemps si nécessaire