in

Découverte du plus ancien dessin d’un animal jamais enregistré

Une des fresques de Bornéo représentant des animaux, probablement des bovins sauvages, datée d’au moins 40 000 ans. Crédits : Luc Henry Fage

Des fresques illustrant des formes animales retrouvées dans une grotte de Bornéo représentent les plus anciennes peintures figuratives jamais découvertes. Les détails de l’étude sont rapportés dans la revue Nature.

Ces dessins ont été découverts il y a longtemps – en 1994 – mais ils n’avaient jamais été datés avec précision. C’est désormais chose faite. Ces peintures d’animaux, qui recouvrent les murs de grottes calcaires retrouvées dans montagnes de la province du Kalimantan oriental, à Bornéo, seraient vieilles d’au moins 40 000 ans. C’est environ 5 000 ans plus ancien que celles retrouvées sur l’île indonésienne de Sulawesi, et quasiment aussi ancien que celles observées dans la grotte espagnole du Castillo (40 000 ans).

Bovin sauvage

On y distingue alors un étrange animal à corne, probablement un ancien bovin sauvage évoluant autrefois autour de la jungle de Bornéo. La nouvelle découverte montre une nouvelle preuve que « l’art le plus ancien consistait en de grands animaux peints dans un style remarquablement naturaliste, mettant l’accent sur la musculature et la forme du corps de l’animal », a déclaré Susan O’Connor, professeure d’archéologie à l’Université nationale australienne, qui n’a pas participé à l’étude. Les premiers Hommes modernes, qui traversaient alors l’Asie continentale, « ont peut-être utilisé l’art pour marquer et “humaniser” ces paysages nouveaux et inconnus », poursuit la chercheuse.

peinture rupestre Bornéo
Crédits : Nature/M. Aubert et al.

Datation uranium-thorium

Pour dater ces peintures, les chercheurs expliquent avoir recueilli de petits échantillons de carbonate de calcium (calcaire) dans le but de pouvoir dater des séries d’uranium. « En vingt-cinq ans, la technologie a beaucoup changé et on peut travailler sur de plus petits échantillons », explique Maxime Aubert, de l’Université Griffith, en Australie, et principal auteur de l’étude. Lorsque l’eau s’infiltre dans le calcaire, elle dissout une petite quantité d’uranium qui se transforme ensuite en thorium. En analysant le rapport uranium/thorium dans le calcaire, les chercheurs sont alors en mesure de pouvoir dater ces fresques (ici entre 40 000 et 50 000 ans).

« L’œuvre d’art figurative la plus ancienne connue »

« La plus ancienne image d’art rupestre que nous ayons datée est un grand tableau représentant un animal non identifié, probablement une espèce de bovin sauvage encore trouvée dans les jungles de Bornéo, poursuit le chercheur. Datée à environ 40 000 ans, elle est à présent l’œuvre d’art figurative la plus ancienne connue ».

La datation de ces fresques de Bornéo pourrait alors suggérer que l’art rupestre ne serait finalement pas originaire d’Europe, comme on le pense depuis plusieurs années, mais du Sud-Est asiatique.

Source

Articles liés : 

Les Hommes faisaient-ils du sport durant la Préhistoire ?

Des images animées réalisées durant la préhistoire ?

C’est en consommant de la viande crue que notre visage a changé durant la préhistoire