Alors qu’on pensait qu’elles ne se produisaient que sur Terre, des physiciens viennent de découvrir l’existence des ondes de Rossby dans l’atmosphère du Soleil.

Grâce à l’utilisation des appareils spatiaux SDO (Solar Dynamics Observatory) et STEREO (Solar TErrestrial RElations Observatory), une équipe de physiciens a pu découvrir l’existence des ondes de Rossby (ou ondes planétaires) dans l’atmosphère du Soleil. Ils publient leurs résultats dans la revue Nature Astronomy.

Que sont les ondes de Rossby ? Il s’agit de mouvements ondulatoires à grande échelle qui apparaissent dans l’atmosphère et dans les océans de la planète Terre. Elles apparaissent dans les écoulements de fluides dans des référentiels en rotation et influencent fortement la météorologie. Elles sont une conséquence directe des variations de la force de Coriolis et ont été découvertes dans les années 1920 par le physicien suédois Carl-Gustaf Rossby (1898-1957).

La physique de l’atmosphère du Soleil étant dans un référentiel en rotation comme pour celle de la Terre, les physiciens ont voulu chercher à savoir s’il existait un équivalent aux ondes de Rossby pour notre étoile. Ils ont ainsi découvert l’existence « d’ondes ressemblant aux ondes de Rossby » qu’ils qualifient d’ondes de Rossby magnétiques.

Ainsi, à l’instar de la Terre, ces ondes influenceraient la météorologie solaire et auraient leur part de responsabilité dans les éruptions solaires ou l’apparition de taches solaires. Les observations des physiciens proviennent des données collectées entre 2011 et 2014 par les satellites SDO  et STEREO.

Cette découverte devrait permettre d’en apprendre beaucoup plus sur la météorologie solaire dans les années à venir et être d’une grande aide pour l’Homme également. En effet, les éruptions solaires peuvent notamment endommager les satellites qui sont essentiels au fonctionnement de nos sociétés modernes. Cela pourra aussi contribuer à mieux préparer les futures missions spatiales habitées qui concernent notamment Mars et la Lune.