in

Découverte des vestiges d’une ancienne salle viking au Danemark

vikings
Une maison longue typique, photographiée au Danemark. Crédits : Vinding

Dans le cadre de la subdivision d’un terrain de maison individuelle dans le nord du Danemark, des archéologues ont mis à jour une maison un peu plus ancienne. La salle Viking, qui mesurait jadis environ quarante mètres de long, pourrait dater de l’époque de Harald Blåtand.

Époque du roi « Bluetooth » ?

Les vestiges du bâtiment se trouvent sur un terrain à Hune. Au temps de sa splendeur, la salle mesurait jusqu’à quarante mètres de long et huit à dix mètres de large. Une douzaine de poteaux en chêne auraient également soutenu un grand toit, selon un communiqué de Nordjyske Museer.

Pour Thomas Rune Knudsen, archéologue au musée du nord du Jutland et responsable des fouilles, il s’agit de la plus grande découverte de l’ère viking de ce type en une décennie. « Nous n’avons jamais rien vu de tel ici dans le nord du Jutland« , a-t-il déclaré, ajoutant qu’en plus d’être un lieu d’activité quotidienne, la salle servait probablement de lieu de rassemblement pour les réunions politiques entre Vikings.

Dans sa conception, l’architecture de cette grande salle rappelle celle des maisons trouvées dans les châteaux circulaires de Harald Blåtand (ou Harald Bluetooth, du nom de la technologie sans fil), qui régna sur le Danemark à la fin du 10e siècle. Ce roi est notamment connu pour avoir unifié la Scandinavie. Au-delà de l’unification du Danemark et de la Norvège, « Bluetooth » avait également converti les Danois au christianisme.

Pour cette raison, les archéologues suggèrent que le bâtiment pourrait dater de la fin de l’âge Viking (dernière moitié du IXe siècle ou la toute première partie du XIe siècle). L’équipe effectuera prochainement une datation au radiocarbone de la structure pour préciser ces estimations.

salle viking
Une vue aérienne de la salle Viking trouvée à Hune, au Danemark. Crédit : Nordjyske Museer

Une famille noble ?

Pour l’heure, les vestiges de ce bâtiment Viking n’ont été fouillés qu’à moitié. Les recherches reprendront en ce début d’année, en fonction de la météo. En raison de l’empreinte imposante du bâtiment et de son utilisation communautaire potentielle, l’équipe soupçonne la présence de plusieurs autres structures cachées dans les environs. En effet, une salle de cette nature est rarement isolée.

Outre la découverte de la halle Viking, les chercheurs pensent même savoir à qui pouvait appartenir le terrain. Près de Hune se dresse en effet une pierre runique possiblement datée de cette période particulière (970-1020). La pierre datée de 970-1020, qui mesure un mètre et demi de haut, porte le texte suivant : « Hove, Thorkild, Thorbjørn a posé la pierre de leur père Runulv den Rådnilde« . Il sera naturellement difficile de prouver que cette grande salle Viking appartenait à la famille de Runulv den Rådsnilde (une ancienne famille noble), mais c’est certainement une possibilité.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.