in ,

Découverte d’empreintes de peau laissées par un petit dinosaure

Crédits : Scientific Report

Des paléontologues annoncent la découverte de traces de pas laissées par un petit dinosaure dans la formation de Jinju, en Corée du Sud. À l’intérieur de ces traces étaient imprimées des empreintes de peau bien préservées. Une découverte incroyable détaillée dans la revue Nature.

Les paléontologues ont l’habitude de trouver des os de dinosaures. Parfois ce sont des empreintes. Mais les restes de tissus mous, comme les muscles ou la peau, sont très rares et souvent mal préservés. D’où l’intérêt de cette nouvelle découverte. Kyung-Soo Kim, de l’Université nationale d’éducation de Chinju, en Corée du Sud, annonce en effet avoir pu déceler des empreintes de peau « extraordinairement préservées » imprimées à l’intérieur de traces de pas laissées il y a plusieurs millions d’années. Les schémas cutanés marquaient à l’époque – à l’instar des empreintes digitales aujourd’hui – les différences d’anatomie des dinosaures. Aussi, après analyses, il ressort que ces traces de peau ont été laissées par le plus petit théropode connu, le Minisauripus.

Des conditions parfaites

Ces empreintes de pas, qui ne font que 2,5 centimètres de long environ, ont probablement été laissées à l’époque sur une très fine couche de boue. « Peut-être d’un millimètre d’épaisseur », précise le chercheur. C’est grâce à cette surface lisse et adhérente que la texture de la peau des pattes a pu être parfaitement reproduite.

« Ce sont les premières pistes jamais trouvées où des empreintes de peau parfaites couvrent toute la surface de chaque piste », explique Martin Lockley, professeur émérite de géologie à l’Université de Denver (États-Unis) et co-auteur de l’étude. Ces pistes représentent par ailleurs la résolution de détails la plus élevée jamais enregistrée pour toutes les impressions de peau de dinosaures.

empreintes dinosaure
Des empreintes de peau extraordinairement bien conservées imprimées dans des traces de pas. Elles sont l’œuvre d’un petit théropode : Minisauripus. Crédits : Scientific Reports

Minisauripus est le plus petit théropode connu, certes, mais il est également et probablement le plus petit dinosaure connu tout court. Une équipe de chercheurs de l’Université de Bristol (Royaume-Uni) et de l’Université des géosciences de Chine avait en effet rapporté il y a trois ans la découverte de traces minuscules à trois doigts dans le sud-ouest de la Chine, laissées par cette espèce. Les empreintes étaient si petites que les chercheurs ont conclu que l’intéressé ne devait pas être plus grand qu’un moineau. Notons par ailleurs que le Minisauripus, qui semblait évoluer il y a environ 125 millions d’années, est un ichnogenus. Autrement dit, c’est un animal qui n’est connu que par ses empreintes.

Source

Articles liés :

Des petits poissons morts le jour où les dinosaures ont disparu ont été retrouvés

Les mammifères ont pris le contrôle bien avant la mort des dinosaures

Quel était le plus grand des dinosaures ?