in

Un petit crabe vieux de 100 millions d’années découvert dans l’ambre

Crédits : Javier Luque

Une équipe annonce la découverte d’un petit crabe fossilisé dans l’ambre birman. Datant du Crétacé, ce crustacé très bien conservé pourrait être l’un des premiers exemples de crabe occupant un habitat d’eau douce.

Il y a quelques mois, une équipe de paléontologues annonçait avoir identifié les restes d’un tardigrade piégé dans l’ambre depuis seize millions d’années. Certaines espèces plus anciennes encore ont également été retrouvées, en témoigne la découverte de guêpes, de serpents, de tiques ou même d’un oisillon également piégés dans l’ambre il y a entre 99 et 100 millions d’années.

Plus récemment, des paléontologues sont toutefois tombés sur un petit crabe datant de la même époque, alors que les dinosaures foulaient encore la planète. Ce type de découverte est rare dans la mesure où ces animaux passaient l’essentiel de leur temps en milieu aquatique.

Un ancêtre des crabes modernes

Mesurant seulement deux millimètres de diamètre, ce petit crustacé est incroyablement bien conservé. Souvent, les paléontologues ont en effet la difficile tâche d’essayer de reconstituer un animal disparu à partir de morceaux d’os ou de fragments de carapace. Ce n’est pas le cas ici. « Nous avons l’animal en entier« , confirme Javier Luque, de l’Université Harvard et co-auteur de l’étude. « Nous pouvons même distinguer de petits poils au niveau des pattes et de la bouche, ce qui est époustouflant« .

Pour étudier la physiologie de ce petit crabe en détail, les chercheurs se sont appuyés sur la microtomographie aux rayons X pour créer un modèle numérique 3D de son corps. Sur la base de la forme des pattes et de la carapace, ils ont déterminé que le minuscule crustacé représentait à une espèce nouvelle, désormais baptisée Cretaspara athanata. En outre, il appartenait à la même lignée que les crabes d’aujourd’hui.

Rappelons que les premiers crabes sont apparus il y a environ 200 millions d’années, au début du Jurassique, avant de connaître une « renaissance » au Crétacé, un événement maintenant connu sous le nom de « révolution du crabe du Crétacé« . Près de 80% des groupes modernes de crabes Brachyura sont originaires de cet événement. Ce nouveau crustacé, piégé il y a entre 95 et 105 millions d’années, évoluait donc à la même époque.

crabe ambre
Une interprétation d’artiste de Cretaspara athanata. Crédits : Javier Luque

Le fait que ce crustacé se soit retrouvé enfermé dans de l’ambre pose également des questions écologiques. « Je suppose qu’il s’agissait très probablement d’un crabe d’eau douce ou semi-terrestre« , propose John Campbell McNamara, physiologiste de l’évolution à l’Université de San Paolo. « L’idée qu’il soit dans l’ambre suggère en effet qu’il vivait en partie sur terre et en partie en eau douce, car les conifères qui produisaient de la résine ambrée ne pouvaient pas survivre à proximité des environnements d’eau salée« , a-t-il ajouté.

Si tel est le cas, ce petit crustacé pourrait alors combler une lacune dans les archives fossiles entre les crabes marins et crabes d’eau douce.