in

Découverte d’une cité impériale romaine sur les versants des Pyrénées

Crédits : marisa Arregui/iStock

Une équipe archéologique espagnole a mis au jour les vestiges d’une ancienne ville romaine au cœur des Pyrénées. Fait encore plus étonnant, cette cité aurait accueilli des gens du haut Moyen Âge quatre siècles après l’occupation latine.

C’est une découverte sensationnelle qu’ont révélée les chercheurs de l’Université de Saragosse (Espagne) en 2021, sur le site de fouilles « El Forau de la Tuta » (commune d’Artieda, région de Jacetania). Pour cause, après trois années de prospection est apparue une ville antique romaine peuplée entre le Ier au Ve siècle qui se terrait dans les monts pyrénéens espagnols. S’y superpose également un village paysan de l’époque médiévale chrétienne, habité du IXe au XIIIe siècle. Mis en avant par le journal hispanique El País, le rapport scientifique concernant cette trouvaille est disponible sur Academia.

site archéologique El Forau de la Tuta Espagne
Site archéologique El Forau de la Tuta, en Espagne. Crédits : Capture d’image sur Google Maps

Des édifices romains colossaux datant de l’Antiquité

L’équipe de chercheurs a pu distinguer des chapiteaux corinthiens, des bases attiques, des tambours à fût cannelés et une  corniche . Ces restes laissent supposer des tailles de constructions antiques magistrales. C’est grâce à leur architecture bien définie que José Ángel Asensio (codirecteur des fouilles) et ses acolytes ont pu dater l’époque de ces bâtiments, érigés à partir du premier siècle après J.-C. Par ailleurs, la présence d’une dalle en mosaïque ornée de représentations aquatiques et plutôt bien conservée suggère l’ancienne existence de bains romains, un lieu typique de cette société.

socle mosaïque
Dalle ayant appartenu aux bains latins. Crédits : José Ángel Asensio et coll.

À l’ouest du site archéologique, les scientifiques ont également déniché des constructions scellées dans l’opus caementicium, un matériau qui s’apparente au béton d’aujourd’hui. On y perçoit des bouches d’égout, des formations quadrangulaires, ainsi que des citernes d’approvisionnement.

Les chercheurs s’interrogent encore quant au nom de cette ville impériale, nullement retrouvé dans aucun écrit jusqu’à maintenant.

Tambour cannelé et chapiteau corinthien. Crédits : José Ángel Asensio et coll.

Un village médiéval « par-dessus » la ville latine

De surcroît, les archéologues ont été saisis par l’étrange révélation d’un village médiéval « fondu » dans l’ancienne cité romaine. Contrairement à celle-ci, le bourg moyenâgeux a pu être identifié sous le nom d’« Arteda Civitate », retracé d’après quelques manuscrits d’antan. Ainsi, en plus des fameuses ossatures romaines se distinguent les ruines d’une église, un cimetière chrétien et des silos ouverts enfoncés sur le terrain.

Cette trouvaille présente de véritables trésors historiques et aidera les chercheurs à clarifier certains points obscurs quant aux différentes civilisations qui se sont succédé autour de cette zone pyrénéenne.

Si vous aimez les découvertes archéologiques et que l’œuvre du Seigneur des Anneaux vous parle, voici une fascinante révélation architecturale décelée en Irak où siègent les décombres d’une ancienne forteresse évoquant une construction semblable à celle du « Gouffre de Helm ».