in

Et voici l’astéroïde le plus rapide du système solaire

Crédits : CTIO/NOIRLab/NSF/AURA/J. da Silva

Une équipe d’astronomes annonce avoir identifié un astéroïde évoluant autour du soleil plus rapidement que n’importe quel autre de ses parents connus. Ne mesurant qu’un kilomètre de diamètre, il a été repéré depuis le Chili il y a une dizaine de jours.

L’astéroïde en orbite le plus rapide

La roche, connue sous le nom de 2021 PH27, effectue un tour autour de notre étoile tous les 113 jours terrestres. C’est la période orbitale la plus courte de tous les astéroïdes connus du Système solaire. Si l’on considère tous les objets (astéroïdes, comètes, planètes et lunes), seule Mercure fait mieux, complétant une orbite en 88 jours. 2021 PH27 suit une trajectoire très elliptique, se rapprochant parfois de notre étoile à moins de vingt millions de kilomètres de la surface du Soleil. À une telle distance, la surface de l’astéroïde devient suffisamment chaude pour faire fondre le plomb (environ 500 degrés Celsius).

L’objet a été repéré pour la première fois le 13 août grâce à la puissante caméra à énergie sombre (DECam) de 570 mégapixels de l’observatoire interaméricain Cerro Tololo (Chili). Les chercheurs ont ensuite pu déterminer son orbite au cours des jours suivants grâce à d’autres observations du DEC, appuyés par des opérations de suivi menées depuis les observatoires de Las Campanas au Chili et en Afrique du Sud.

Se rapprocher autant du Soleil implique également d’autres conséquences. L’objet subit en effet les effets gravitationnels les plus importants de tous les objets connus du Système solaire. Ces derniers se manifestent par une légère oscillation de l’orbite elliptique de 2021 PH27, qui de fait entrera probablement en collision avec le Soleil, Mercure ou Vénus dans plusieurs millions d’années, ont découvert les chercheurs.

astéroïde
L’astéroïde est ici coloré en rouge et bleu pour marquer les deux moments où il a été imagé le 13 août 2021. Les deux images ont été prises à seulement trois minutes d’intervalle. Crédits : Carnegie Institution of Science

Astéroïde ou reste cométaire ?

Scott Sheppard, astronome au Carnegie Institution for Science à Washington et chef de l’équipe de découverte, estime que 2021 PH27 mesure environ un kilomètre de large. L’objet pourrait être originaire de la principale ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter, avant d’avoir été projetée vers l’intérieur par des interactions gravitationnelles avec une ou plusieurs planètes.

Selon une autre hypothèse, il pourrait également s’agir d’un reste cométaire né jadis dans les régions très extérieures de notre système, en témoigne l’inclinaison marquée de la trajectoire orbitale (32 degrés) par rapport au plan du Système solaire. D’autres observations pourraient aider à résoudre cette énigme mystère. Pour cela, il va falloir attendre un peu. À l’heure actuelle, l’astéroïde se déplace en effet derrière le Soleil de notre point de vue. Il ne réapparaîtra qu’au début de l’année prochaine.