La plus ancienne preuve de présence de soie faite par des vers à soie a été découverte enfouie dans des tombes vieilles de 8 500 ans, en Chine. Cela pourrait révéler que l’homme a pu utiliser cette matière des milliers d’années plus tôt qu’on ne le pensait jusque-là.

La soie est une luxueuse et ancienne matière qui a notamment donné son nom à la Route de la Soie, la légendaire route commerciale qui reliait l’Est à l’Ouest, de la Chine à Rome. C’est d’ailleurs en Chine qu’a été découvert le secret de sa fabrication. Pour en savoir plus sur ses origines, des chercheurs ont voulu explorer des ruines vieilles de 9 000 ans, à Jiahu, dans la province du Henan en Chine centrale.

De vieux contes suggèrent en effet que c’est dans cette région que sont nés la sériciculture (l’élevage des vers à soie) et le tissage de la soie d’après Decai Gong, archéologue à l’Université des Sciences et Technologies de Chine et coauteur de l’étude publiée dans la revue Plos One. En outre, des travaux antérieurs menés à Jiahu ont révélé que le climat chaud et humide de la région a favorisé la croissance des arbres mûriers dont les feuilles sont la seule nourriture des vers à soie.

Les chercheurs ont alors prélevé des échantillons du sol de trois tombes à Jiahu. Des analyses chimiques ont révélé des preuves de présence de protéines de soie dans deux des trois tombes qui datent de 8 500 ans. Il s’agit de « la plus ancienne preuve de présence de soie dans la Chine ancienne », explique Decai Gong à Live Science. Auparavant, la plus ancienne preuve de présence de cette matière remontait à 5 000 ans en arrière.

Bien qu’il soit difficile de dire exactement à quoi avait servi cette soie-là, les chercheurs suggèrent que les personnes enterrées dans ces tombes ont pu l’être alors qu’elles portaient des vêtements de soie. Une théorie plausible, des aiguilles en os et des outils de tissage ayant également été découverts sur ce site. « Les habitants de Jiahu possédaient des compétences de tissage et de couture », explique Decai Gong. « Il est possible que la soie ait été la matière de base pour du tissu vestimentaire ».