in

De la sauce piquante pour vivre plus longtemps ?

Crédits : Pixabay

Des chercheurs néozélandais suggèrent que la consommation d’une nourriture pimentée est bénéfique pour la santé, plus particulièrement au niveau de la longévité. Un composant du piment serait à la base de ce bienfait : la capsaïcine.

Être en meilleure santé grâce au fait d’intégrer le piment dans son alimentation. L’idée peut paraitre saugrenue, mais elle est en réalité tout à fait sérieuse puisque selon le magazine américain Time, une équipe de chercheurs néozélandais de la Massey University ont confirmé les travaux d’une étude chinoise parue dans la revue britannique The BMJ en août 2015.

Cette étude chinoise s’était employée à analyser le comportement et la santé d’une multitude de sujets afin d’arriver à la conclusion que les personnes consommant au minimum trois fois par semaine du piment (en condiment) avaient plus de chances de vivre plus longtemps que les autres.

A été mis en avant un composant actif (alcaloïde) que l’on trouve dans le piment : la capsaïcine, qui donne sa force au piment, mais qui aurait des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. La teneur en capsaïcine d’un piment est d’ailleurs mesurable sur l’échelle de Scoville créé en 1912 afin de fonder un classement des piments les plus forts du monde, une liste sans cesse réactualisée.

À ne pas reproduire…

Ainsi, la capsaïcine agirait sur les cellules cancéreuses selon les tests chinois, en freinant simplement leur développement. Ce composant actif du piment est la source de l’apoptose, que l’on appelle également « mort cellulaire programmée », processus par lequel des cellules peuvent déclencher leur auto-destruction en réponse à un signal.

L’étude a aussi mis en avant le fait que la capsaïcine serait plus active dans le cas où le piment serait mélangé à du gras, par exemple l’huile d’olive. Ainsi, la sauce piquante serait le condiment idéal pour prévenir les cancers et espérer longévité. Cependant, il s’agit de bien choisir l’huile piquante parfaite : pas trop salée ou sucrée.

Voici des spécimens de Trinidad Moruga Scorpion, le piment le plus fort du monde actuellement – Crédits : Wikimedia Commons / Stefano Fabrizio

Sources : Time – Metronews – Tuniscope