in ,

De la poussière de diamant dans le ciel pour refroidir la planète

Crédits : Qimono/Pixabay

Pendant que certains s’attellent à chercher des solutions pour freiner le réchauffement de la planète, d’autres ambitionnent carrément à la refroidir… avec de la poussière de diamant!

L’objectif ici est de faire baisser la température de la Terre en diminuant artificiellement la quantité de rayonnement solaire reçue par la planète. À la manière des éruptions volcaniques, l’idée consisterait donc à vaporiser l’atmosphère de nanoparticules de diamant ou d’alumine (oxyde d’aluminium), qui joueraient alors les miroirs dans le but de rediriger l’énergie solaire. C’est en tout cas le projet un peu fou proposé par deux chercheurs du campus d’Harvard, qui fait l’objet d’une publication dans la revue Atmospheric Chemistry and Physics.

Sur le papier, l’idée séduit, et s’avère être une bonne alternative au sulfate jusqu’alors proposé par les scientifiques, qui s’avère moins efficace et plus dangereux pour la planète. En effet, les sulfates entraînent la production d’acide sulfurique, qui endommage la couche d’ozone. En absorbant certaines longueurs d’onde de lumière, ils réchauffent la stratosphère plus basse. En revanche, les poussières d’alumine et de diamants ne souffrent pas des mêmes défauts. Leur impact étant moindre sur l’ozone, on observe alors une baisse du réchauffement de la stratosphère, ainsi qu’une baisse de l’augmentation de la diffusion de la lumière sur la surface terrestre.

Reste à évaluer le coût d’une telle entreprise. Pas si cher, répondent les chercheurs qui ajoutent qu’un kilo de poussières de diamants artificiels vaut actuellement moins de 100 $. Encore faut-il être certain que les conséquences d’une telle méthode soient sans risque pour la santé. Actuellement, la communauté scientifique ignore quels en seraient les effets, et d’autres études seront bien évidemment nécessaires.

Sources : Nature, Slate