in

De plus en plus de jeunes semblent touchés par les crises cardiaques

Crédits : iStock

Une récente étude suggère que les crises cardiaques sont de plus en plus courantes chez les jeunes adultes aux États-Unis. Elles seraient également tout aussi dangereuses.

Les moins de 40 ans de plus en plus touchés

Une étude menée en mai de l’année dernière par une équipe de l’Université de Lille révélait le nombre moyen d’arrêts cardiaques en France : 46 000. Il semblerait qu’il y en ait malgré tout de moins en moins, notamment grâce à l’utilisation de médicaments comme les statines et la diminution du tabagisme. C’est le même constat aux États-Unis : le nombre de crises cardiaques est en baisse. En revanche, et de manière plus surprenante, il semble en hausse chez les 20 – 30 ans.

« Avant, il était extrêmement rare de voir des personnes de moins de 40 ans faire une crise cardiaque – et certaines de ces personnes ont maintenant entre 20 et 30 ans, explique Ron Blankstein, cardiologue au Brigham and Women’s Hospital de Boston. Il est le principal auteur de cette étude, présentée lors de la 68e réunion annuelle de l’American College of Cardiology. D’après ce que nous constatons, il semble que nous évoluions dans la mauvaise direction ».

Autant de risques “post-attaque”

Pour en arriver à ces résultats, Ron Blankstein et son équipe ont analysé les données d’environ 2 100 patients atteints d’une crise cardiaque âgés de 50 ans ou moins, admis dans son hôpital entre 2000 et 2016. Dans l’ensemble, environ 1 patient sur 5 (20 %), était âgé de 40 ans ou moins. En revanche, la proportion de patients concernés âgés de 40 ans et moins aurait augmenté d’environ 2 % par an. Une hausse petite donc, mais régulière.

On note par ailleurs que les facteurs de risques étaient les mêmes, quelle que soit la tranche d’âge : diabète, hypertension, tabagisme et antécédents familiaux de crise cardiaque. Les jeunes patients présentaient également tout autant de risques post-attaque que les plus de 50 ans. « Même si vous avez entre 20 et 30 ans, une fois que vous avez eu une crise cardiaque, vous risquez davantage d’événements cardiovasculaires, note en effet le médecin. Vous courez le même risque que quelqu’un de plus âgé que vous ».

coeur
Le nombre de crises cardiaques en augmentation constante chez les très jeunes adultes. Crédits : iStock

La toxicomanie comme facteur de risque ?

Les causes de cette apparente augmentation du nombre de crises cardiaques chez les plus jeunes ne sont pas encore totalement comprises. Il est tout de même intéressant de noter que les moins 40 ans étaient plus susceptibles de consommer de la marijuana et de la cocaïne. Les problèmes de toxicomanie pourraient donc jouer un rôle, mais des recherches supplémentaires seront nécessaires pour le confirmer. Il est également important de garder à l’esprit que ces données ne proviennent que d’un seul hôpital, situé aux États-Unis.

Si l’on part du principe qu’aucune tranche d’âge n’est épargnée, les conseils de prévention doivent ainsi concerner tout le monde. « Beaucoup de gens pensent qu’une crise cardiaque risque de leur arriver, note le médecin, mais la grande majorité pourrait être prévenue par une détection plus précoce de la maladie, des changements drastiques de mode de vie et la gestion d’autres facteurs de risque ».

Source

Articles liés :

Un lien entre cigarettes électroniques, AVC et crises cardiaques ?

Comment le fait de mal dormir peut nuire à votre cœur ?

Le temps froid et venteux peut augmenter votre risque de crise cardiaque