in

De passage au-dessus de la Terre, BepiColombo a pris des photos de la Terre

Crédits : ESA

Sur sa route vers Mercure, il était prévu BepiColombo se rapproche de la Terre pour profiter d’une assistance gravitationnelle. L’occasion pour la sonde de prendre quelques images de notre planète.

En décembre 2018 la sonde BepiColombo, fruit d’une collaboration entre l’Agence spatiale européenne (ESA) et la JAXA (agence japonaise), s’est élancée depuis la Guyane direction Mercure, qu’elle devrait atteindre en 2025. Une fois sur place, il est prévu que le vaisseau libère deux orbiteurs, chacun se plaçant sur une orbite différente de chaque côté de la planète. De quoi dresser un tableau complet de la planète, nous révélant de nouvelles informations sur sa composition, sa structure, son champ magnétique, sa formation, ou son évolution.

Un bref “coucou” à la Terre

Mais rejoindre Mercure n’est pas si simple. Pour mener à bien ce voyage très énergivore, BepiColombo doit en effet effectuer neuf manoeuvres de survol planétaire, profitant à chaque fois d’une assistance gravitationnelle : un survol de la Terre, deux de Vénus et six de Mercure, avant d’atteindre finalement son orbite finale.

Le premier de ces survols vient avoir lieu ce vendredi (10 avril). Au cours de cette manoeuvre, BepiColombo s’est rapprochée à environ 12 700 kilomètres de la surface de Terre, se positionnant au-dessus de l’Atlantique Sud.

Cette “approche” n’était pas sans danger. La trajectoire empruntée par la sonde, qui fonctionne en grande partie grâce à l’énergie solaire, l’a en effet menée à travers l’ombre de la Terre pendant 34 minutes. Les opérateurs de la mission ont ainsi dû s’assurer que les batteries embarquées soient suffisamment chargées pour que, durant ce laps de temps, les systèmes soient toujours alimentés pour “chauffer” l’électronique.

La journée d’aujourd’hui était bien sûr très différente de ce que nous aurions pu imaginer il y a seulement quelques mois, a déclaré  Johannes Beckhoff, de l’ESA, qui a suivi l’opération depuis son domicile aux Pays-Bas en raison de la pandémie de Covid-19. Nous sommes néanmoins tous ravis que ce survol se soit bien passé”.

La Terre depuis l’espace

Au cours de ce bref passage au-dessus de nos têtes, la sonde en a également profité pour prendre quelques images de notre planète. En voici quelques-unes :

mercure bepicolumbo
Crédits : ESA
sonde
Crédits : ESA

Côté calendrier, il est prévu que la sonde effectue un premier survol de Vénus le 16 octobre prochain, puis un second le 11 août 2021. BepiColombo rejoindra ensuite Mercure pour une première assistance gravitationnelle programmée au 2 octobre 2021. Cinq autres manoeuvres suivront ensuite, avant une insertion en orbite prévue pour le 5 décembre 2025.

Source