in

De nouvelles images du futur plus grand radiotélescope du monde en construction en Chine

Crédits : Capture vidéo

Au cours de l’année 2016, nous devrions assister à la mise en route du futur plus grand radiotélescope du monde, l’Aperture Spherical Radio Telescope (FAST). Pour faire un point sur l’avancement des travaux, les médias chinois viennent d’en publier de nouvelles photos ainsi qu’une vidéo.

Avec une construction entamée le 25 juillet 2015, l’Aperture Spherical Radio Telescope (FAST) devrait être opérationnel dans le courant de l’année 2016, à en croire les médias chinois. Ceux-ci viennent justement de publier de nouvelles photos ainsi qu’une vidéo faisant un point sur l’avancement des travaux de celui qui sera le plus grand radiotélescope du monde.

Le dispositif, dont la fonction première sera la recherche de la vie au-delà des frontières de notre galaxie ainsi que l’étude de la matière noire, sera équipé d’un supercalculateur capable de traiter une énorme quantité de données à très grande vitesse. Son réflecteur affichera un diamètre de 500 mètres, dépassant ainsi celui de l’actuel plus grand radiotélescope au monde, l’Observatoire Arecibo de Puerto Rico (300 mètres de diamètre).

telescope-fast-chine-capture-d-ecran-de-la-video-diffusee-par-cctv-la-television-chinoise-3_5444137
Capture vidéo : CCTV+

Si la Chine construit ce radiotélescope, c’est aussi pour permettre à ses scientifiques de jouir d’une certaine indépendance en matière de données, puisque celles qu’ils utilisent aujourd’hui sont obtenues par d’autres pays. Mais cette construction, réalisée dans l’une des provinces les plus pauvres de Chine, fait polémique, notamment pour le coût du calculateur. En effet, si les chiffres n’ont pas été rendus publics, le pays accueille déjà le calculateur le plus puissant du monde, le Tianhe-2, qui consomme près de 59 000 € d’électricité par jour et avait coûté 370 millions d’euros.

Source : cntv