in ,

De nouveaux indices laissent penser que des méga-tsunamis se sont produits sur Mars !

Crédits : Wikipedia

Une étude française s’est intéressée à un cratère de 120 kilomètres de diamètre présent dans l’hémisphère nord de Mars. De nouveaux indices laissent penser qu’il y a plus de 3 milliards d’années, des méga-tsunamis se seraient produits sur la planète rouge.

Des méga-tsunamis sur Mars ?

Depuis des années, les chercheurs débattent au sujet d’un océan géant ayant été présent sur Mars il y a environ 3 milliards d’années. Cependant, la recherche d’indices permettant d’en avoir le cœur net relève du parcours du combattant pour les scientifiques. En 2017, une hypothèse a été formulée concernant l’impressionnant cratère Lomonosov (environ 120 km de diamètre) découvert en 1973 dans la région d’Arabia Terra. Or cette supposition est relative à un océan qui aurait autrefois recouvert ces plaines présentes dans l’hémisphère nord de la planète rouge.

Sur Terre, les cratères marins sont souvent liés à des méga-tsunamis. L’exemple le plus parlant est celui de Chicxulub (Mexique), résultant de la collision avec un astéroïde il y a 66 millions d’années. Il faut savoir que ce type de cratère a une morphologie bien particulière, générée par un impact dans un océan peu profond causant une sorte de cavité. Il est question d’une cavité transitoire ayant subitement subi un remplissage par la mer. Les indices ayant permis cette conclusion sont incarnés par des remparts de cratère effondré et d’importants dépôts de sédiments.

Le cratère Lomonosov pourrait être à l’origine de méga-tsunamis sur Mars !
Crédits : Universities Space Research Association (USRA)

Pourquoi le cratère étudié est-il spécial ?

Une équipe de chercheurs français pilotée par le CNRS s’est mis en quête de ces mêmes indices au niveau du cratère de Lomonosov. Leurs résultats parus dans la revue JGR Planets le 26 juin 2019 renforceraient l’hypothèse évoquée précédemment. Les chercheurs ont couplé les images de la sonde Mars Express (caméra HRSC) à des données topographiques afin de retrouver la formation.

Il s’avère que le cratère est très particulier et se démarque donc des autres, comme en témoignent les effondrements composés d’ouvertures visibles dans son rempart. A également été notée la présence de sédiments au fond. Surtout, ces effondrements semblent témoigner d’un impact dans un océan peu profond. De plus, l’âge du cratère correspondrait à celui des dépôts de tsunamis retrouvés dans les plaines d’Arabia Terre.

La Science savait déjà que Mars avait accueilli un océan primitif. Néanmoins, ces recherches laissent de plus en plus croire qu’un océan y était présent bien plus récemment. La communauté scientifique dispose donc de nouveaux éléments pour débattre sur les conditions climatiques à l’œuvre il y a environ 3 milliards d’années.

Source

Articles liés :

Il y avait autrefois sur Mars des rivières plus larges que le Mississippi

Découverte d’un ancien système d’eaux souterraines recouvrant la planète Mars

La Terre abrite un endroit étrangement similaire à Mars