in

De la vie sous la surface de la planète Mars ?

Crédits : NASA

Si nous n’avons toujours pas trouvé de vie sur Mars, nous allons peut-être finir par en trouver des traces sous sa surface. 

Des scientifiques de l’université de Brock au Canada ont fait une découverte intéressante en étudiant des météorites. Le docteur Nigel Blamey et son équipe ont ainsi analysé six météorites qui ont voyagé depuis Mars jusqu’à la Terre il y a plusieurs millions d’années. Elles sont le résultat de la collision d’astéroïdes avec Mars il y a des millions d’années. L’impact a ensuite propulsé des fragments de la planète jusqu’à la Terre sous forme de météorites. En étudiant leur cœur, afin d’éviter toute contamination pouvant avoir eu lieu depuis l’arrivée sur Terre de ces objets, l’équipe a trouvé des quantités significatives de méthane, Nigel Blamey s’est même étonné d’en avoir trouvé autant.

Le méthane martien a d’abord été découvert par la sonde Mars Express de l’Agence Spatiale Européenne en 2003. Curiosity, le Rover de la NASA sur Mars, avait également détecté ce gaz à son arrivée sur la planète rouge. Le méthane détecté connaissait des pics de concentration dans l’atmosphère, ce qui semblait indiquer que quelque chose le produisait encore actuellement. Pourquoi s’intéresse-t-on à ce gaz sans couleur ni odeur ? Parce que sur Terre, une large majorité est produite par les êtres vivants.

Bien sûr le méthane peut également provenir de réactions chimiques qui n’auraient rien à voir avec la vie. Ainsi si Nigel Blamey insiste pour dire que son équipe n’a pas découvert une preuve de l’existence de la vie sur Mars, il rappelle aussi qu’il s’agit d’un nouvel indice sur la voie de cette découverte. Des organismes très simples comme les microbes pourraient extraire de l’énergie du méthane. La surface de Mars reste hostile à la vie selon cette découverte mais cette vie pourrait avoir trouvé refuge sous la surface, comme elle existe également sur Terre, et s’y développer encore aujourd’hui.

Source : Nature CommunicationsThe guardian