in ,

De la viande cultivée dans l’espace pour la première fois

L'ISS. Crédits : NASA

La start-up Aleph Farms a pour la première fois réussi à cultiver de la viande à partir de cellules animales dans des conditions de microgravité, dans la Station spatiale internationale.

La viande en laboratoire commence à faire son chemin. Produite à partir de cellules animales, sa culture nécessite beaucoup moins de ressources naturelles. Et vous n’avez pas besoin d’abattre les animaux. Il y a quelques semaines, une étude nous révélait que d’ici 2040, pour des raisons environnementales évidentes, une grande partie de la viande consommée dans le monde pourrait être cultivée en laboratoire. Mais il est également question d’en produire dans l’espace. Cela se ferait dans le cadre de futures missions lointaines.

De la viande cultivée dans l’ISS

En ce sens, un nouveau pas vient d’être franchi par la start-up israélienne Aleph Farms. L’idée consistait à envoyer à bord de l’ISS des cellules bovines, transformées en un tissu musculaire dans une bio-imprimante 3D. La méthode de production repose ici sur l’imitation d’un processus de régénération musculaire se produisant naturellement dans le corps des bovins. Et les résultats sont concluants. C’est la toute première fois que de la viande (quelques grammes) est cultivée dans des conditions de micro-gravité.

« Dans l’espace, nous ne disposons pas de 10 000 ou 15 000 litres d’eau pour produire un kg de bœuf, explique Didier Toubia, cofondateur et PDG d’Aleph Farms. Cette expérience commune marque un premier pas important dans la réalisation de notre vision d’assurer la sécurité alimentaire des générations futures, tout en préservant nos ressources naturelles ». Aleph Farms valide ici une preuve de concept, promettant ainsi aux futurs explorateurs de l’espace des menus à base de viande.

manger viande
Bientôt de la viande cultivée dans l’espace ? Crédits : iStock

Encore un peu de chemin à faire

Sur Terre également, la start-up ambitionne de proposer, à terme, « une viande de qualité supérieure, plus saine, plus humaine et sans abattage, avec le même goût, la même texture et la même structure que la viande d’élevage », peut-on lire sur son site internet. Et là encore, des progrès ont été faits. Il y a quelques mois, la société avait en effet annoncé avoir développé un premier steak à partir de cellules en laboratoire. L’odeur et la texture étaient exactement les mêmes que celles de la viande “traditionnelle”. Néanmoins, il reste encore un peu de travail concernant le goût.

Notons également que le ministère de l’Agriculture (USDA) et la Food and Drug Administration (FDA) américains ont annoncé il y a quelques mois leur intention de superviser la production de viande cultivée en laboratoire, de manière à pouvoir être vendue en toute sécurité aux consommateurs. Ce qui prouve, une fois de plus, qu’il s’agit ici d’un véritable enjeu pour la planète. Et il est pris très au sérieux.

Source

Articles liés :

La viande blanche est-elle aussi nocive que la viande rouge pour le cholestérol ?

Vaches à hublot : l’enfer vécu par ces animaux dans un laboratoire de recherche français

Les faux steaks de viande d’Impossible Foods arrivent dans les supermarchés américains