in

De la nourriture végan pour chiens et chats ?

Crédits : Pxhere

Saviez-vous que le quart de l’impact environnemental relatif à la production de viande vient de l’industrie de la nourriture pour animaux ? Une société spécialisée tente de trouver des solutions pour réduire cet impact non négligeable.

Selon une étude publiée dans la revue PLOS en 2017, pas moins de 15 % de l’empreinte écologique de la production de viande est incarnée par la fabrication de nourriture pour chats et chiens. La biologiste californienne Holly Grantz s’est emparée de la question avec son entreprise baptisée Wild Earth.

Cette société fabrique un genre de nourriture végan pour nos animaux de compagnie. Par exemple, des produits phares de la marque intègrent notamment le kojii (Aspergillus oryzae), un champignon microscopique appartenant aux moisissures dites “nobles”. Selon Holly Grantz la friandise en question « aide à combattre les inflammations et maintient un système de digestion sain et nutritif ».

Cet aliment végan pour animaux de compagnie est constitué de kojii, un champignon connu de l’homme depuis des millénaires !
Crédits : Wild Earth

Il faut également savoir que le marché de l’alimentation pour animaux de compagnie pèse lourd à l’échelle mondiale, à savoir 80 milliards d’euros en 2017. Par ailleurs, Wild Earth explore d’autres pistes afin de faire face à l’évolution de ce marché en expansion, notamment grâce à la Chine, tout en trouvant des alternatives à la viande animale. Il est par exemple question d’intégrer aux aliments de la viande in vitro élaborée en laboratoire, ou encore de mettre au point une souris pour chat en viande de synthèse.

Soulignons le fait que pour nos amis les chats, se convertir à un menu sans viande n’est pas chose aisée, car ceux-ci sont exclusivement carnivores. En revanche, les chiens peuvent davantage s’adapter. Mais dans le cadre d’un régime totalement végétarien, les vétérinaires auront tendance à préconiser un suivi assuré par un nutritionniste.

Sources : The GuardianSlate