in

Dans une décharge, ce « Docteur Frankenstein des Tesla » monte ses propres voitures !

Crédits : capture Youtube / Rich Rebuilds

Dans une décharge américaine, un garagiste amateur récupère toutes sortes de carcasses – notamment des Tesla Model S – pour les retaper et les remettre à neuf. Véritable « Docteur Frankenstein des Tesla » comme il se surnomme lui-même, cet homme n’a peur de rien !

Lorsque Rich Rebuilds (son surnom) travaille dans sa décharge de l’État du Massachusetts (États-Unis), celui-ci n’est jamais certain à 100 % que ses automobiles vont fonctionner. Et pourtant, aucune carcasse ne lui résiste – qu’elles soient brûlées ou accidentées – car l’intéressé récupère tout !

Sa chaîne YouTube témoigne de son parcours en montrant le travail qu’il est capable d’effectuer. Ceci a récemment intéressé Vice News, qui a réalisé un reportage complet sur lui. La récente vidéo visible en fin d’article montre quant à elle un des derniers résultats de Rich Rebuilds : une Audi A8 dans laquelle il a installé un moteur Tesla !

Rich Rebuilds a expliqué sa motivation à travailler sur des moteurs Tesla et a réparer ses propres voitures :

« Je cherchais une Tesla, et les prix me semblaient excessifs. Elles commencent à 80 000 dollars, ce qui est dingue. J’en ai trouvé une moins chère sur Internet, mais elle avait été prise dans une inondation. Je me suis dit que ça ne pouvait pas être bien dur à réparer, qu’il suffisait de la mettre dans un bol de riz. »

Sur le moment, l’intéressé n’a pas pu réparer le bolide, mais il a acheté une deuxième Tesla usagée afin de se fournir en pièces détachées. Avec les deux véhicules, le garagiste a finalement confectionné une sorte d’hybride. Rich Rebuilds estime que n’importe qui devrait pouvoir réparer ses propres voitures. Par ailleurs, le Massachusetts est le seul État américain à avoir voté en 2012 une loi allant dans ce sens, obligeant alors les constructeurs à fournir des pièces aux particuliers.

En revanche, Tesla ne l’entend pas de cette oreille, et Rich Rebuilds est toujours contraint de se fournir en récupérant des pièces sur des épaves. Reste que le travail de cet as de la récupération est admirable !

Source

Articles liés :

Pirater une Tesla coûterait peu cher et prendrait peu de temps !

La Tesla « option SpaceX » sera dotée de « petits propulseurs de fusée »

Le modèle X de Tesla : la future recrue de la police canadienne ?