in ,

Dans quel état les premiers touristes de l’espace reviendront-ils sur Terre ?

Crédits : Max Pixel

Le tourisme spatial est fantasmé depuis longtemps, mais il s’agira d’une réalité dans un futur très proche. Si de nombreuses personnes aux moyens quasi illimités se montrent intéressées par les promesses ayant été faites, un élément semble avoir été plus ou moins mis de côté : la santé.

Le 18 septembre 2018, Elon Musk annonçait le nom de la personne qui prendra place dans la Big Falcon Rocket (BFR) de SpaceX pour le premier voyage autour de la Lune. Il s’agit du milliardaire japonais Yusaku Maezawa, un professionnel de la mode et collectionneur d’art contemporain désirant amener avec lui quelques artistes du monde entier.

Tout cela est bien gentil, mais si tout ce petit monde revenait sur Terre et contractait une leucémie ou toute autre maladie grave ? Un article publié par Endgadjet le 25 septembre 2018 s’est penché sur la question de savoir comment SpaceX avait prévu le coup au niveau de la santé des voyageurs. Le fait est que SpaceX n’a pas encore communiqué sur cette question !

De multiples questions se posent comme celle du protocole gérant le côté sanitaire de la mission ou encore les réactions à avoir en cas de soucis de santé dans l’espace. Oui, parce qu’un voyage dans l’espace nécessite habituellement une longue préparation. Évoquons par exemple le stress lié à l’enfermement dans un environnement confiné au milieu d’un milieu hostile comme l’espace, les changements physiologiques liés à la microgravité ou encore l’exposition aux rayonnements cosmiques.

Le Dr. Daniel Buckland, assistant professeur au département d’ingénierie mécanique et en sciences des matières de l’Université de Duke (États-Unis) prend l’exemple de la NASA. Selon lui, l’agence spatiale américaine sélectionne les individus ayant les meilleures caractéristiques au niveau de la santé, c’est-à-dire ceux qui nécessiteront le moins de ressources possible pour être soignés en cas de problème. L’intéressé indique que la Station spatiale internationale (ISS) aurait les mêmes capacités de soin qu’une simple ambulance !

L’expert explique être sceptique sur les moyens qui seront déployés par SpaceX en ce qui concerne les installions médicales, car si la NASA traite ses astronautes comme des athlètes de haut niveau, les premiers touristes de l’espace qui voleront vers la Lune en 2023 ne seront pas vraiment dans les mêmes conditions physiques (et mentales). En effet, entre les éventuelles maladies, surpoids et manque d’entraînement physique, il y a tout de même de quoi s’inquiéter !

Sources : EndgadjetPresse Citron

Articles liés :

SpaceX : C’est un milliardaire japonais qui s’envolera vers la Lune !

Tourisme spatial : Il ne suffira pas d’être super-riche pour décoller

Vous pourrez bientôt vous entraîner pour votre prochain voyage dans l’espace

Dans quel état les premiers touristes de l’espace reviendront-ils sur Terre ?
noté 5 - 2 vote[s]