in

Dans ce café, vous pouvez acheter un café en échange de données personnelles !

Crédits : iStock

Une chaîne de cafés pour étudiants venant du Japon a un fonctionnement assez étonnant : des boissons gratuites sont offertes contre des renseignements personnels qui seront évidemment réutilisés.

Shiru Café est une chaîne japonaise possédant une vingtaine d’établissements au Japon et en Inde, et un nouvel établissement a vu le jour dans la ville de Providence (États-Unis) à l’Université de Brown. Comme l’explique un article de la National Public Radio (NPR), ce genre de café est un peu spécial, car seuls les étudiants et personnels de l’université sont acceptés.

Surtout, les établissements Shiru Café proposent une boisson gratuite à quiconque remplira un formulaire en ligne contenant leur nom, adresse, numéro de téléphone, adresse e-mail et autres informations d’intérêt professionnel. Ces boissons sont en réalité offertes par des sociétés sponsors, dans le cadre d’un partenariat avec la chaîne de cafés, et ce afin d’avoir accès à ces mêmes informations.

«Grâce à cette boisson gratuite, nous essayons de donner aux étudiants des informations exclusives, que certaines compagnies souhaitent leur réserver, de façon à diversifier les choix de leur future carrière», peut-on lire sur le site de la chaîne Shiru Café.

Résultat : les étudiants reçoivent ensuite des sondages, des suggestions d’applications smartphone ou encore des publicités ciblées. Il faut également savoir que dans l’établissement, des spots diffusent des messages émanant de ces fameuses sociétés partenaires et que les serveurs ont reçu une formation pour en parler aux étudiants.

Le premier café installé aux États-Unis n’a pas encore de sponsor, car celui-ci s’est installé tout récemment. En revanche, la NPR a confirmé que certains établissements de la chaîne sont partenaires de sociétés telles que Suzuki, Nissan ou encore Microsoft.

Le New York Mag s’est intéressé à l’opinion des étudiants. Si certains n’ont aucun problème à dévoiler leurs informations – qui sont parfois déjà disponibles sur le Web – d’autres savent que leurs données valent plus qu’une simple boisson gratuite. Par ailleurs, d’autres établissements Shiru Café devraient prochainement apparaître aux États-Unis dans des universités très prestigieuses comme Yale, Harvard ou encore Princeton.

Source

Articles liés :

Un “tsunami des données” attendu d’ici 2025

Ce drone détecte votre degré de fatigue pour vous livrer du café !

Comme dans Minority Report, la Chine veut prédire les crimes et délits grâce à l’intelligence artificielle