in

Une cuillère en lévitation repérée sur le sol martien !

Crédits : NASA/JPL-CALTECH

La Nasa a récemment publié une photographie prise par le rover Curiosity qui est chargée de l’exploration de Mars. Sur le centre de l’image, on peut y déceler une forme pour le moins intrigante qui ressemble comme deux gouttes d’eau à… une cuillère en lévitation !

Décidément, l’imaginaire des internautes n’en finit plus d’être stimulé par les clichés de Mars envoyés par le rover Curiosity. En effet, après que des pyramides, un faisceau blanc, un iguane et un crabe aient été observés, c’est à présent au tour d’une cuillère en lévitation d’être repérée par des membres du forum UnmannedSpaceflight.com sur l’une des dernières images prises par le robot de la Nasa. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la ressemblance est effectivement saisissante ! Pour autant, si quelques passionnés d’ufologie ne manqueront pas d’y voir une énième preuve de l’existence d’une vie sur Mars, il est évidemment bien plus vraisemblable de penser que cette « cuillère » est en réalité le fruit d’une illusion induite par un affleurement rocheux particulier.

Mais alors, comment expliquer une telle duperie de la part de notre cerveau ? Tout simplement par le fait que ce dernier a une tendance naturelle à vouloir associer un élément connu et identifiable à un stimulus visuel qui est quant à lui ambigu. En d’autres termes, notre cerveau cherche en permanence à mettre du sens aux informations envoyées par la rétine, ce qui peut amener à des mauvaises interprétations de notre environnement ou à des « illusions » qui sont connues sous le nom de paréidolies.

NASA/JPL-CALTECH
Crédits : NASA/JPL-CALTECH

En outre, la présence de cette « cuillère » sur le sol martien témoigne d’une forme d’érosion qui est quelque peu différente de celle présente sur notre planète. En effet, sur Mars, la gravité et l’atmosphère étant bien plus faibles que sur la Terre, le vent peut – quasiment – à lui seul sculpter la roche de manière tout à fait étonnante. Ce processus d’érosion éolienne (par le vent) peut ainsi donner naissance à de vastes champs de dunes, à des vallées sinueuses et façonner de minuscules arcs ou surplombs rocheux de manière à leur donner des formes qui peuvent nous paraître singulières – comme c’est le cas ici avec cette «cuillère».

Source: Discovery