in

Il estime gagner 800 euros par mois en minant des bitcoins avec sa Tesla

Crédits : Needpix

Certains propriétaires de véhicules Tesla ont visiblement trouvé un surprenant moyen d’arrondir leurs fins de mois. En effet, ils utilisent leur voiture électrique pour miner des bitcoins et autres cryptomonnaies.

Du matériel de minage dans le coffre d’une Tesla

Les véhicules électriques sont de véritables concentrés d’informatique. Ils sont même parfois bien plus performants que ce que l’on pense. Dans le cas des voitures Tesla, leurs capacités, notamment la conduite semi-autonome (ou autonome), nécessitent une importante puissance de calcul, tout comme l’alimentation électrique en général.

Aussi, comme l’explique la chaîne CNBC dans un article du 8 janvier 2021, certains bricoleurs possédant une Tesla ont eu de la suite dans les idées. En effet, ils parviennent à miner des cryptomonnaies, dont les fameux bitcoins, grâce leur véhicule. Rappelons au passage que le minage des cryptomonnaies requiert l’activité intense de milliers d’ordinateurs à travers le monde. Or, cela consomme énormément d’énergie.

Mais comment cela est-il possible ? Siraj Raval, l’un de ces bricoleurs, affirme gagner jusqu’à 800 euros par mois. Pour ce faire, il a transformé sa Tesla Model 3 en une véritable mine roulante. Au risque de perdre la garantie du véhicule, l’homme a ainsi branché à sa voiture de puissants processeurs graphiques ainsi qu’un Apple Mac mini M1. Ce matériel destiné au minage des cryptomonnaies a été installé dans le coffre de l’automobile.

Tesla Model
Crédits : Flickr / Peter Stevens

Une activité de moins en moins rentable

Alors évidemment, si gagner quelques centaines d’euros par mois grâce à cette activité semble intéressant, le prix de l’électricité est à prendre en compte. Or, les « mineurs Tesla » estiment qu’utiliser leur véhicule pour miner des cryptomonnaies revient moins cher. D’autres sont allés un peu plus loin dans la démarche en s’attaquant à la puissance de calcul interne de leur véhicule. Siraj Raval affirme avoir reconfiguré le logiciel de la Tesla afin de miner des cryptomonnaies directement depuis l’écran de bord.

Exercer cette activité jugée polluante avec un véhicule de ce type est déjà paradoxal. Cependant, qu’en est-il du profit réalisé ? Miner des cryptomonnaies avec une voiture électrique est-il réellement intéressant ? Selon les amateurs, miner des bitcoins est aujourd’hui moins rentable. En effet, l’activité est de plus en plus difficile et les gains sont environ dix fois moins importants qu’il y a trois ou quatre ans.

Pour les mineurs Tesla, la fierté d’avoir pu faire fonctionner leur dispositif ne cache donc pas l’actuelle absence de profit, en plus d’une usure plus rapide du véhicule. Certains jugent d’ailleurs que l’affirmation de Siraj Raval à propos de ces 800 dollars mensuels n’est pas vraiment crédible.