in

Le monde face à une crise de la fibre optique ?

Crédits : : kynny / iStock

Technologie essentielle pour l’amélioration d’Internet, la fibre optique connaît un engouement qui ne semble pas prêt de s’essouffler. En revanche, le secteur est actuellement impacté par la pénurie de certains matériaux entrant dans la fabrication de la fibre optique. Comment expliquer cette situation préoccupante ?

Une explosion des prix de certains composants

Déployer une bande passante plus performante et démocratiser la 5G, tel est l’objectif des projets concernant la fibre optique actuellement. Des recherches sont également menées afin de révolutionner les usages d’Internet et développer des technologies allant au-delà de la 5G. En 2021, des chercheurs japonais ont par exemple élaboré un nouveau genre de câble en fibre optique à quatre corps ayant permis d’établir un surprenant nouveau record de vitesse à 319 Tb/s contre 178 Tb/s en 2020.

Toutefois, comme l’explique le quotidien britannique The Register dans un article du 25 juillet 2022, les prix de la fibre optique ont fortement grimpé. En 2021, un kilomètre de câble coûtait 3,70 dollars, mais aujourd’hui, ce prix a augmenté de 70 % pour atteindre les 6,30 dollars. Cette flambée des prix découle de la pénurie de certains matériaux entrant de la composition de la fibre optique.

À l’origine de la pénurie de composants, nous retrouvons une explosion  de la demande pour les services sur Internet et les centres de données tels que le cloud durant la pandémie de Covid-19. Les sociétés œuvrant dans les secteurs de la technologie et des télécommunications ont mis les bouchées doubles pour satisfaire les besoins de leur clientèle. Parmi les matériaux se trouvant au cœur de la pénurie, et donc d’une augmentation des prix, citons l’hélium (+135 %) ainsi que le tétrachlorure de silicium (+50 %).

fibre optique
Crédits : : kynny / iStock

La Chine très impactée, les États-Unis beaucoup moins

Le secteur des télécommunications souffre principalement de cette crise, la consommation globale de câbles ayant augmenté de seulement 8,1 % sur les six premiers mois de 2022 par rapport à la même période en 2021. Par ailleurs, la Chine est en plein développement de son réseau, mais subit des ralentissements. Or, ce pays représente tout de même 46 % de la demande totale en fibre optique. Citons aussi certains géants de la tech subissant cette pénurie, tels qu’Amazon, Google, Microsoft et Meta. Ces sociétés développent depuis longtemps une quantité phénoménale de centres de données, toujours pour répondre à une demande croissante.

Les régions du monde les plus impactées sont la Chine, l’Inde ainsi que l’Europe. Au contraire, l’Amérique du Nord tient quant à elle bon dans cette crise. Aux États-Unis par exemple, les prix ont augmenté de seulement 2 %. Selon certains experts, c’est le résultat d’une production locale très solide. Toujours aux États-Unis, la Federal Communications Commission (FCC) a par ailleurs mis en place un fonds de 20,4 milliards de dollars afin de développer le numérique en zone rurale. Enfin, l’Internet à haut débit comme d’autres secteurs bénéficie de l’Infrastructure Investment and Jobs Act, à savoir plusieurs lois à l’origine de la mise en place d’un fonds d’investissement évalué à 1 200 milliards de dollars.