in

Crevette-mante : ce crustacé qui peut vous briser le crâne !

Crédits : Jens Petersen / Wikipedia

La crevette-mante paon, Odontodactylus scyllarus ou encore squille multicolore, est un crustacé qui nous donne la preuve que l’habit ne fait pas le moine. Loin de là. En effet, elle possède une technique de chasse redoutable et puissante, qui ne connait pas de concurrence dans son domaine. C’est  un peu la Mohamed Ali du milieu aquatique. 

Caractéristiques de la crevette-mante

Odontodactylus scyllarus est une des espèces aquatiques les plus colorées : bleu, vert et rose – tout comme le Paon. Elle vit dans les eaux chaudes qu’offre le bassin Indo-Pacifique. Toutefois, derrière sa beauté et ses 3 à 18 cm de long, elle cache une solidité et une résistance étonnantes. En effet, elle possède une sorte de coude (ou marteau) qu’elle utilise pour la chasse, et qui frappe ses proies avec une force déconcertante.

crevette mante
Crédits : Thierry Peres/ Wikimedia

Lire aussi : Un hippocampe de la taille d’un grain de riz

Ses caractéristiques de chasse

La crevette-mante peut s’attaquer à plus gros qu’elle. En effet, elle peut frapper ses proies et briser sans effort la carapace des crabes, de gastéropodes et d’autres crustacés à la protection dure. Chaque coup qu’elle assène a une puissance de 400 à 1500 newtons. La vitesse de sa frappe peut atteindre les 20 mètres par seconde ! L’impact initial qu’elle provoque va induire une bulle de cavitation qui peut atteindre une puissance de 500 newtons. Une cavitation correspond à la création de bulles de vapeur, provoquée par une baisse de pression qu’actionne généralement une action mécanique. De plus, elle est si redoutable – et redoutée – qu’elle est très peu présente dans les aquariums. Premièrement parce qu’elle est carnivore et qu’elle tue tous les êtres aquatiques qu’elle rencontre, mais aussi parce qu’elle peut briser la vitre de l’aquarium !

Voici une vidéo qui explique comment la crevette-mante s’y prend pour chasser et tuer ses proies, et quels sont les effets d’un seul de ses coups.

Autre caractéristique intéressante de la crevette-mante

En tant qu’humains, nous pouvons distinguer 3 types de couleurs : le rouge, le vert et le bleu. Les crevettes-mantes, elles, peuvent en distinguer 12 ! Cela leur permet de distinguer les infrarouges ainsi que les ultraviolets.

Ces caractéristiques sont source d’inspiration pour les chercheurs. En effet, les Russes ont développé une torpille pouvant aller à 370 km/h (contre 190 km/h habituellement), et cela seulement en mettant en place le principe de cavitation observé chez la crevette-mante.

Sa perception des couleurs a aussi permis de mettre au point des caméras en mesure de repérer les cellules cancéreuses lors de biopsies !

Source

Articles liés :

Des milliers de tortues marines tuées chaque année, victimes de la pêche à la crevette

Danse macabre entre une crevette et un poisson-dragon

Bébés humains et chimpanzés partagent un langage commun