in

Un cratère d’impact géant « souche d’arbre » repéré sur Mars

Crédits : ESA/Roscosmos/CaSSIS, CC BY-SA 3.0 IGO

La sonde ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) a récemment capturé une image particulière de la surface de la planète rouge, nous révélant un cratère pouvant facilement être confondu avec une souche d’arbre géante et ses anneaux concentriques caractéristiques. Comment expliquer une telle structure ?

ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) est une sonde martienne développée conjointement par l’Agence spatiale européenne et l’agence spatiale russe Roscosmos. Placée en orbite en 2016, sa mission principale consiste à étudier l’atmosphère de Mars. Le vaisseau se concentre notamment sur les gaz et isotopes présents sous forme de trace. Il vise également à définir les variations spatiales et temporelles de la distribution du méthane et localiser ses sources potentielles.

Notez que la sonde fournira également des services de relais de données pour la mission ExoMars 2022 qui prévoit l’envoi sur la planète rouge du rover Rosalind Franklin et de sa plate-forme Kazachok pour y chercher des signes de vie. Après avoir raté sa fenêtre de lancement initiale en partie à cause de la pandémie, la mission doit être lancée en septembre prochain.

Cela étant dit, depuis le ciel martien, la sonde TGO prend également des photos des formations de surface avec sa caméra CaSSIS (Color and Stereo Surface Imaging System). Il nous révèle alors parfois quelques surprises, en témoigne ce nouveau tableau.

Une « souche d’arbre » géante

Dans une photo récemment partagée par l’ESA le 13 juin 2021 se dessine en effet une étrange caractéristique de surface ressemblant à une souche d’arbre géante et ses anneaux concentriques. La structure se situe sur les plaines du nord d’Acidalia Planitia.

Accessoirement, notez qu’Acidalia Planitia se trouve également être le site d’atterrissage de la mission décrite dans le roman de science-fiction et le film « The Martian » (« Seul sur Mars »).

cratère souche arbre mars
Crédits : ESA/Roscosmos/CaSSIS, CC BY-SA 3.0 IGO

Contrairement aux cernes des arbres, les « anneaux » dessinés ici n’indiquent pas l’âge de ce cratère. En revanche, tout comme les cernes fournissent des instantanés du climat passé de la Terre, ces motifs, bien que formés de manière très différente, révèlent également des détails sur l’histoire de la planète rouge.

D’après un communiqué de l’ESA, ce cratère serait riche en glace d’eau. Ces structures se seraient déposées ainsi il y a plusieurs millions d’années en raison de la façon dont l’inclinaison de la planète (ou son axe de rotation) a évolué au fil du temps. Les fissures visibles seraient ici le résultat des changements de saison et de température, provoquant l’expansion et la contraction du matériau dans le cratère avec la chaleur et le froid.