in

Ce cratère de Sibérie grandit si rapidement qu’il offre des indices sur 200 000 ans d’histoire climatique

Crédits : Pixabay / tpsdave

Le cratère Batagaika est apparu il y a plusieurs dizaines d’années dans le pergélisol de Sibérie, près du bassin de la rivière Yana. Il grandit à un rythme alarmant ce qui offre aux scientifiques une occasion unique d’étudier l’évolution du climat et la formation de notre monde. 

Si certains scientifiques appellent ce trou le “megaslump”, les locaux l’appellent eux “la porte de l’Enfer”. Cela fait déjà plusieurs dizaines d’années qu’est apparu le cratère Batagaika, dans le pergélisol de Sibérie, mais celui-ci grandit à vitesse grand V, lui faisant atteindre à ce jour 86 mètres de profondeur et près d’un kilomètre de long. Sa croissance est si rapide que ces chiffres seront bientôt obsolètes.

Cette accélération de la croissance donne un aperçu immédiat de l’impact des changements climatiques sur le pergélisol de plus en plus fragile. Le pergélisol est un sous-sol gelé dont la persistance ou la disparition est directement liée au réchauffement.

Pour les scientifiques, ce cratère a également un autre grand intérêt. En effet, étudier les couches désormais exposées leur permet d’avoir de nouvelles indications sur l’évolution du climat par le passé ou encore sur la formation de la Terre. Aujourd’hui, le cratère est devenu si profond qu’il nous donne des indications sur le climat d’il y a 200 000 ans. Une récente étude publiée en janvier 2017 a révélé que le climat de la Terre a connu en alternance des périodes glaciaires plus chaudes et  très froides.

Une aubaine pour l’anticipation de ce que pourrait provoquer un réchauffement dans un futur toujours plus proche. “Ces couches de sédiments du Batagaika fournissent un enregistrement continu de l’histoire géologique ce qui est assez inhabituel” explique Julian Murton, scientifique de l’université de Sussex en Grande-Bretagne, à la BBC. “Si nous pouvons comprendre comment était l’écosystème avant, alors cela pourrait nous donner des indications sur comment l’environnement pourrait changer si le climat se réchauffe“.