in

Covid-19 : quel est ce mystérieux médicament élaboré à Madagascar ?

Crédits :PfeifferV / iStock

Il y a peu, le président de la République de Madagascar a annoncé qu’un laboratoire local était parvenu à mettre au point un médicament contre le Covid-19. Or, ce remède contient de l’artemisia (armoise), une plante controversée qui est utilisée dans ce pays contre l’avis de l’OMS.

Un remède à base d’artemisia

Ce 19 avril 2020, le président de Madagascar Andry Rajoelina a annoncé l’arrivée d’un médicament contre le Covid-19. Avec 121 cas confirmés et aucun décès, la situation de ce pays n’est pas alarmante. Toutefois, il semble que les laboratoires de recherche soient actifs. Comme l’indique Réunion 1ère, c’est notamment le cas du laboratoire Albert Rakoto-Ratsimamanga, travaillant sous l’autorité de l’Institut Malgache des Recherches Appliquées (IMRA). Celui-ci a en effet annoncé avoir créé un médicament capable de lutter contre le Covid-19. Pour arriver à leurs fins, les chercheurs ont repris des travaux en cours depuis plusieurs années sur le paludisme.

Baptisé Covid-Organics, le traitement en question contient des molécules issues de plantes du genre Artemisia. Or, il s’agit d’une plante habituellement cultivée et utilisée à Madagascar pour lutter contre le paludisme. Très controversée, l’utilisation de ce végétal se fait contre l’avis de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Plusieurs médias locaux tels que Madagascar-Tribune ou encore L’Express de Madagascar ont expliqué que le Covid-Organics a déjà permis de soigner 39 patients à ce jour. Par ailleurs, le médicament est déployé de manière officielle depuis le 20 avril. Selon les autorités, celui-ci devrait être utilisé de manière préventive afin de renforcer le système immunitaire. Il est notamment question de l’administrer aux enfants qui reprendront le chemin de l’école après le déconfinement.

armoise anuelle artemisia
L’armoise annuelle est une espèce d’artemisia connue pour avoir diverses applications en médecine
Crédits : Fabelfroh / Wikipédia

Le président malgache très confiant

Le fait que l’OMS s’oppose depuis toujours à l’utilisation de l’artemisia pose bien évidemment question. Interrogé par RFI, Olivier Bouchaud, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Avicenne, a donné son avis. Il estime que personne ne détient d’éléments prouvant l’efficacité de l’artemisia contre le Covid-19, bien que sa prise sous forme de tisane ne constitue aucun risque particulier.

Toutefois, le président malgache est très confiant et attend l’avis des instances internationales au sujet du Covid-Organics. Le chef d’État pense que cette découverte pourrait bousculer l’ordre établi dans le monde de l’économie. En effet, l’armoise est principalement cultivée à Madagascar, dans d’autres zones d’Afrique, mais également en Asie.

Le genre artemisia regroupe de nombreuses espèces d’herbacées, d’arbrisseaux et autres arbustes. Citons par exemple l’Artemisia annua qui est connue pour faire l’objet de diverses applications en médecine. La médecine traditionnelle chinoise a d’ailleurs été récompensée du prix Nobel de médecine en 2015. En effet, la chinoise Youyou Tu a découvert un traitement particulièrement efficace contre le paludisme grâce à un extrait de cette fameuse plante.