in

Covid-19 : que souhaitent les Français pour “le monde d’après” ?

Crédits : capture YouTube / PippenFTS

Alors que le déconfinement vient de débuter en France, cet événement ne signifie pas pour autant la fin de l’épidémie. Mais de nombreux citoyens estiment d’ores et déjà que l’après Covid-19 sera différent. Plusieurs organismes ont tenté d’en savoir davantage.

Penser le monde d’après

Comme chacun sait, la crise sanitaire du Covid-19 n’a pas seulement mis à mal les services de santé. Toute l’économie et la logistique de nos modes de vie ont été impactés. L’après Covid-19 sera-t-il différent de ce que nous avons connu ? Si oui, comment s’y prendre ? Pour y répondre, plusieurs organisations ont lancé une importante consultation citoyenne. Citons notamment La Croix Rouge française, le WWF France, Make.org et le Groupe SOS.

Selon un communiqué publié le 5 mai 2020, la consultation a réuni en trois semaines un total de 80 000 participants pour 19 000 propositions. Par ailleurs, la seconde phase de la consultation a débuté et celle-ci se terminera le 25 mai 2020. Jusqu’à cette date, chacun est invité à voter pour les différentes propositions.

« La crise que nous traversons interroge le modèle de société qui produit et consomme au-delà des limites planétaires dont dépendent notre santé et notre survie. La nature est notre assurance vie, notre assurance santé : nous sommes allés trop loin. Il est encore temps d’agir, ensemble. Avec le pouvoir de la parole citoyenne, nous pouvons changer les choses » a déclaré Véronique Andrieux, directrice générale du WWF France.

La protection de l’environnement en première position

Selon les résultats de la première phase, cinq grandes thématiques ont été mises en valeur : la protection de l’environnement, l’agriculture, les transports, l’emploi et la santé. Or, la protection de l’environnement a tout de même recueilli 22 % des propositions ! Il s’agit par exemple de protéger la biodiversité et les espaces naturels, ou encore de végétaliser les centres urbains et reboiser les territoires. Il est également question d’une meilleure sensibilisation aux problématiques écologiques et de l’application d’une “fiscalité verte”.

facade vegetation
Certaines des propositions concernent la végétalisation des villes. Crédits : Pixabay

Les propositions concernent également l’adoption d’une agriculture plus raisonnée. Il s’agit aussi de limiter la pêche et l’élevage intensifs tout en favorisant les circuits courts. Au niveau des transports, les citoyens désirent moins d’avions et d’automobiles et davantage de transports en commun, mais également plus de pistes cyclables et de véhicules électriques.

Au niveau du travail, les propositions sont notamment relatives à instauration d’un revenu universel et à la pérennisation du télétravail. Il s’agit aussi de créer de l’emploi sur le territoire national en relocalisant certaines filières.

Enfin, en ce qui concerne la santé, la modernisation du système est l’une des requêtes les plus citées. Il est également question de relocaliser certaines productions médicales afin d’éviter une dépendance de la France vis-à-vis d’autres pays.