in

Covid-19 : près d’un tiers de l’humanité en confinement, 2000 morts en 24h, le point sur la pandémie

Désormais, plus de 2,6 milliards d’humains sont priés de ne plus sortir en raison de la pandémie de coronavirus Covid-19. Alors que la situation en Inde est de plus en plus préoccupante, la hausse des décès se poursuit en Italie et en Espagne.

Un bilan faussé en France

Au soir du 24 mars 2020, notre pays comptait 22 633 cas confirmés pour 1 100 décès. La France occupe la 7e place au classement des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus Covid-19. Il faut également savoir que 2 516 patients se trouvent actuellement en réanimation, soit 434 de plus que la veille.

Pour le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, le millier de morts sur le territoire français ne représente qu’une « faible part de la mortalité ». L’intéressé a indiqué que les deux principaux lieux de décès étaient les hôpitaux et les Ehpad. Or, les décès intervenant dans les Ehpad ne sont pas comptabilisés, tout comme les décès à domicile. Par ailleurs, le nombre de tests est passé à 9 000 par jour avec l’objectif d’atteindre les 10 000 à la fin de la semaine et le double la semaine prochaine.

Près de 10 000 décès en Espagne et en Italie

Aujourd’hui, l’Italie compte 69 176 cas pour 6 820 décès, dont les deux tiers en Lombardie. L’hécatombe se poursuit également en Espagne, dont le bilan fait état de 42 058 cas pour 2 991 décès. Ces deux pays sont les plus touchés en Europe et comptent à eux seuls plus de la moitié des cas recensés sur tout le continent. Par ailleurs, les deux pays ont déjà décidé de prolonger leur période de confinement. De plus, l’Italie a pris ce week-end la décision de stopper toute les activités de production non-essentielles.

Ailleurs en Europe, citons l’Allemagne (32 991 cas / 159 décès), la Suisse (9 877 / 122), le Royaume-Uni (8 164 / 422) et les Pays-Bas (5 585 / 276).

Crédits : Johns Hopkins University (JHU)

L’Inde est désormais concernée

Le deuxième pays le plus peuplé au monde est le dernier à avoir imposé un confinement à sa population pour au moins 21 jours. Relativement épargnée jusqu’à il y a peu, l’Inde compte désormais 562 cas pour 11 décès. Si ce bilan parait faible par rapport aux pays les plus impactés, le gouvernement a tout de même voulu prendre ce type de mesure. Le premier ministre indien Narendra Modi a indiqué qu’il n’y avait aucun moyen d’échapper au coronavirus.

« Si ces 21 jours ne sont pas respectés, le pays et votre famille vont revenir 21 ans en arrière », a déclaré l’élu.

Les États-Unis connaissent une très forte accélération du nombre de cas et pourraient dépasser l’Europe dans quelques jours. En effet, le pays compte aujourd’hui 55 222 cas pour plus de 700 décès. L’épicentre de l’épidémie aux États-Unis se trouve à New York, concentrant la majorité des décès. Or, dans cette ville, le nombre de cas double chaque jour. Donald Trump a mis en garde contre un confinement trop long pouvant « détruire » le pays sur le plan économique. À l’échelle mondiale, le bilan fait état de plus de 423 000 cas pour près de 19 000 décès, dont 2000 morts dans les 24 dernières heures.

Source

Articles liés : 

La pénurie de masques en France, un scandale d’État ?

Coronavirus : voici le test en ligne qui vous aide à détecter la maladie

Covid-19 : lancement d’un important essai clinique à base de chloroquine (mais aussi 4 autres traitements) !