in

Covid-19 : pourquoi la peau de ces médecins de Wuhan est-elle devenue sombre ?

Crédits : CCTV

Deux médecins de Wuhan durement touchés par le Covid-19 se sont réveillés il y a quelques semaines du coma avec une peau plus sombre. Cet état s’expliquerait par un déséquilibre de la fonction hépatique.

En première ligne dans la lutte contre le Covid-19 à l’hôpital central de Wuhan, et probablement pas assez protégés, les médecins Yi Fan et Hu Weifeng, âgés de 42 ans, ont contracté le coronavirus SRAS-CoV-2 le 18 janvier dernier. Leur état s’aggravant au fil des jours, les deux praticiens ont finalement été plongés dans le coma.

Le Dr Yi, cardiologue, est resté alité pendant 39 jours avant de finalement réussir à combattre le virus. S’adressant il y a quelques jours à CCTV depuis son lit d’hôpital, le Dr Yi a déclaré qu’il s’était largement rétabli. Il soulignait au passage que cette lutte contre la maladie l’avait, dans une certaine mesure, traumatisé.

Le Dr Hu Weifeng, urologue, est de son côté resté alité pendant 99 jours, et a suivi pendant 45 jours une thérapie ECMO. Cette technique d’assistance extracorporelle est déployée en derniers recours dans les cas les plus sévères de détresse respiratoire aigüe. Elle permet l’oxygénation du patient non plus à travers le poumon physiologique, mais à travers une membrane extracorporelle. Le médecin est aujourd’hui sorti du coma, mais son état de santé général reste encore très faible. Il est actuellement toujours en soins intensifs dans le même hôpital que le Dr Yi Fan.

Un réveil étrange pour ces médecins

Si les deux médecins semblent donc récupérer différemment, un étrange problème de santé semble néanmoins les réunir. En effet, les deux hommes sont sortis du coma avec la peau beaucoup plus foncée. Les équipes de la chaîne de télévision chinoise CGTN se sont rendues sur place pour constater le phénomène. Depuis, les images ont fait le tour des réseaux sociaux.

Mais alors, comment expliquer cet assombrissement de la peau ? Il semblerait que les deux médecins se seraient en fait retrouvés avec une importante quantité de fer dans le foie, celui-ci n’ayant plus été en mesure de le métaboliser pendant trop longtemps. Cela peut s’expliquer soit par le virus lui-même, soit (plus probable) par le traitement administré (médicament non nommé). C’est cette déficience hépatique qui aurait finalement eu un impact sur la pigmentation de leur peau.

Le phénomène n’est heureusement que temporaire. Les images présentées ci-dessus datent en effet du début du mois d’avril. Une nouvelle photo communiquée ce mardi nous montre que la peau du Dr Yi Fan a depuis retrouvé une pigmentation (quasi) normale.

médecins
Capture d’écran/CCTV

Source