in

Covid-19 : peu de personnes vaccinées admises en réanimation outre-Manche

Crédits : torstensimon/pixabay

Selon les autorités britanniques, un certain nombre de personnes vaccinées contre la Covid-19 ont développé des formes graves. Certaines d’entre elles ont même été admises en réanimation. Toutefois, ceci concerne très peu de personnes et il est essentiel de rappeler que les deux doses de vaccins sont nécessaires pour limiter efficacement à la fois les risques d’infection et de transmission.

4 000 vaccinés ont été infectés

Il y a quelques jours, le médecin et journaliste France Télévisions Damien Mascret s’exprimait sur le plateau du 19/20 de France 3. Il a expliqué qu’outre-Manche, plus de 4 000 cas de personnes vaccinées ont été infectés par le virus. Certains ont tout de même développé une forme grave (84) et une partie a malheureusement trouvé la mort (26). Ce sont en tout cas les conclusions d’un rapport publié le 18 juin 2021 par l’agence britannique Public Health England, du Département de la Santé du Royaume-Uni.

Rappelons au passage que 54,2 % des citoyens britanniques sont complètement vaccinés, soit 36,1 millions de personnes. Au total, le pays a administré plus de 82 millions de doses. Évoquons également le fait que le rapport de Public Health England traitait des variants préoccupants à l’échelle mondiale ainsi que de ceux à l’étude au Royaume-Uni. Le document donnait de nombreuses données concernant le fameux variant Delta (dit “indien”) qui progresse actuellement dans de nombreux pays.

vaccin
Crédits : fotoblend/Pixabay

Les deux doses de vaccin sont nécessaires

Damien Mascret a indiqué qu’avec une seule dose de vaccin, le risque d’infection est de 35 %. Dans le cas de deux doses, le risque en question diminue de 79 %, ce qui laisse peu de doutes concernant la nécessité d’avoir ces deux doses. Il a surtout rappelé que les personnes vaccinées contre le coronavirus SARS-CoV-2 sont beaucoup moins contagieuses. En effet, le risque de transmission est réduit de 80 % avec une dose et de 96 % avec les deux doses.

Dans un article publié par Le Parisien, la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (Drees) indiquait que seulement 6 % des patients testés positifs au coronavirus du 28 juin au 4 juillet 2021 étaient totalement vaccinés. Ce taux est encore plus bas pour les cas asymptomatiques (4,7 %). Ainsi, très peu de vaccinés sont contaminés. Enfin, citons également une autre donnée très importante : sur la période donnée, 80 % des cas positifs n’avaient encore reçu aucune dose de vaccin.