in

Covid-19 : le confinement prolongé jusqu’au 15 avril, 100 000 cas aux États-Unis, bilan dramatique en Italie, le point sur la pandémie

Crédits : TPHeinz/Pixabay

Au États-Unis où les tests de Covid-19 se sont multipliés ces derniers jours, la barre des 100 000 cas a été franchie. En Italie mais aussi en Espagne, le bilan est tout simplement dramatique. Notre pays a quant à lui connu une hausse de près de 300 nouveaux décès en une seule journée.

Plus de 100 000 cas aux États-Unis

Ce 27 mars 2020, les États-Unis sont devenus le premier pays à dépasser la barre des 100 000 cas de coronavirus Covid-19. Hier, ce pays avait déjà dépassé la Chine en ce qui concerne le nombre de cas. Par ailleurs, le taux de mortalité est de 1,5 %. En effet, les États-Unis comptent plus de 1 500 décès à l’heure actuelle. Le président Donald Trump a affirmé que son pays était celui ayant pratiqué le plus de test de Covid-19 et que sa capacité allait encore augmenter. Plus de 500 000 tests ont en effet déjà été réalisés.

Rappelons que l’épicentre de l’épidémie aux États-Unis est situé à New-York, où les hôpitaux débordent littéralement. Il faut dire que la grosse pomme totalise plus de 25 000 cas pour 450 décès. A Los Angeles où la situation est tout de même beaucoup moins grave, un navire-hôpital géant de l’US Navy a été mobilisé. Avec une capacité de 1 000 lits, cet hôpital flottant deviendra le plus grand de la ville.

coronavirus
Crédits : TheDigitalArtist / Pixabay

Bilan dramatique en Italie et en Espagne

La protection civile italienne a annoncé plus de 6 000 nouveaux cas de Covid-19 et 969 décès supplémentaires en une seule journée. Il s’agit d’un nouveau record depuis le début de l’épidémie. Selon le dernier bilan, notre voisin compte désormais 86 498 cas confirmés pour 9 134 décès. Par ailleurs, si le taux de mortalité est de 1,5 % aux États-Unis, celui-ci beaucoup plus élevé en Italie : 10,5 %. Cela est toutefois à mettre en lien avec le nombre de tests réalisés, qui influe beaucoup sur le nombre de cas détectés.

L’Espagne a également battu un record avec 7 800 nouveaux cas et 769 décès supplémentaires en une journée. Désormais le voisin ibérique compte 65 719 cas confirmés pour 5 138 décès. Si environ 9 300 patients ont été guéris, plus de 4 000 autres sont toujours en soins intensifs. Certains experts évoquent un pic de contagion à venir d’ici peu. Toutefois, cette formule est à prendre avec des pincettes dans la mesure où celle-ci revient depuis plusieurs jours.

La situation en France

Dans le sillage de ses voisins, la France voit chaque jour son bilan s’alourdir. Désormais, notre pays compte 33 402 cas confirmés pour 1 995 décès. En une journée, 299 nouveaux décès ont malheureusement été déplorés. Par ailleurs comme en Espagne, plus de 4 000 patients se trouvent en réanimation sur un total de plus de 15 000 malades. Au passage, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a fait part d’une nouveauté. Il est question d’un tableau de bord en ligne publié sur le site du ministère de la Santé. Celui-ci permettra à toutes et tous de suivre dans le temps l’évolution de la situation épidémiologique.

Ailleurs dans le monde, les autres pays les plus touchés (hors Chine) sont l’Allemagne (50 719 cas / 351 décès), l’Iran (33 332 / 2 378), le Royaume-Uni (14 745 / 759) et la Suisse (12 928 / 231). Citons également les Pays-Bas où le taux de mortalité est plutôt élevé avec 546 décès pour 8 647 cas. Enfin, le bilan mondial approche de la barre des 600 000 cas et de celle des 30 000 décès.