in

Covid-19 : l’Allemagne pratique environ 500 000 tests par semaine !

Crédits : NIAID / Flickr

Le nombre de cas de Covid-19 en Allemagne n’est pas si loin de celui de l’Italie et de l’Espagne. Pourtant le nombre décès est en très faible. Un virologue allemand estime que cela est dû au fait que le pays pratique des centaines de milliers de tests chaque semaine.

Un demi-million de test par semaine

Le dernier bilan de l’épidémie de coronavirus Covid-19 en Allemagne fait état de 57 695 cas confirmés pour 433 décès. À titre de comparaison, la France compte 38 105 cas pour 2 314 décès. Citons également le taux de mortalité de ce pays, à savoir seulement 0,5 %. Or, la situation d’autres pays est beaucoup moins reluisante tels que celle de la France (5,2 %), de l’Espagne (7,2 %) et surtout de l’Italie (10,5 %). Comment expliquer le fait que le nombre de décès en Allemagne soit si peu élevé ?

Christian Drosten est virologue à l’hôpital de la Charité à Berlin. L’intéressé cité par Ouest-France estime que si son pays compte si peu de décès, cela s’explique par une politique particulière. En effet, un demi-million de diagnostics sont effectués en laboratoire chaque semaine !

coronavirus test
Crédits : Samara Heisz / iStock

D’importants moyens déployés

Il faut également savoir que l’Allemagne a commencé très tôt la pratique de tests à grande échelle, bien plus que bon nombre de pays. Par ailleurs, l’importante présence de laboratoires sur tout le territoire allemand a facilité cette campagne massive de tests, et ce avec une grande rapidité.

Citons également le ministère allemand de la Recherche, ayant déclaré vouloir débloquer une enveloppe de 150 millions d’euros. L’objectif ? Soutenir la mise en place d’un important réseau destiné à améliorer les échange entre les laboratoires et les hôpitaux universitaires. Il s’agira notamment de compiler les données concernant les patients du Covid-19 et avoir une vue d’ensemble, notamment au niveau de leurs antécédents médicaux. Il est également question de faciliter la mise au point d’un vaccin.

L’exemple de la Corée du Sud

Il semble que l’Allemagne se soit en partie inspirée de la manière dont la Corée du Sud a géré l’épidémie sur son territoire. En effet, ce pays aujourd’hui quasiment tiré d’affaire avait fait le choix de ne pas prendre de mesures de confinement. Après une première flambée du nombre de cas de Covid-19, la Corée du Sud a opté pour une intensification des tests, un approvisionnement en masques de protection ainsi qu’une campagne de désinfection des zones touchées par le coronavirus.

Les autorités ont surtout accéléré les procédures de mise sur le marché des tests, ce qui a débouché sur l’arrivée d’un nouveau test très performant. Celui-ci est capable d’effectuer un diagnostic complet en moins de 6 heures ! Sur la première semaine du mois de mars 2020, ce pays a pratiqué 10 000 dépistages par jour ce qui a permis de détecter et soigner de nombreux patients en un temps record.