in ,

Covid-19 : la ville de Cannes met en place une technologie de detection du port du masque

Crédits : Datakalab

La ville de Cannes prend à cœur l’épidémie de Covid-19 et désire préparer le déconfinement dans les meilleures conditions possibles. Pour ce faire, la ville a fait appel à une start-up pour le déploiement d’un système de caméras de surveillance. L’objectif ? Repérer les personnes ne portant pas de masque de protection.

Des résultats encourageants

Comme chacun sait, le déconfinement est prévu pour débuter le 11 mai 2020. Après cette date, porter un masque de protection deviendra obligatoire dès lors qu’il devient question de prendre les transports en commun, ils seront également vivement conseillés dans les magasins. Afin de préparer cette situation, la ville de Cannes a pris les devants, comme l’indique un communiqué officiel (PDF en français / 2 pages) publié le 26 avril 2020.

Depuis environ deux semaines, les trois marchés extérieurs de la ville de Cannes – Forville, Gambetta et La Bocca – font l’objet d’une surveillance accrue. Un système de caméras permet en effet de repérer les personnes ne portant pas de masques. Pour le maire de Cannes David Lisnard, les résultats sont encourageants. Ce dimanche 26 avril, 74 % des personnes ayant fréquenté ces marchés portaient un masque.

Pour le maire, il s’agit de réussir le déconfinement et reprendre les activités progressivement en toute sécurité. L’élu a également décidé d’appliquer cette mesure dans les transports en commun. Un bus de la ville a effectivement été équipé du même dispositif de caméras.

Un suivi en temps réel

Il faut savoir que la ville de Cannes a loué les services de Datakalab, une start-up basée à Paris. Celle-ci experte en vision par ordinateur a indiqué que sa technologie reposait sur un algorithme. Celui-ci est capable de détecter les personnes portant ou non un masque dans l’espace public. Cela se fait à l’aide de petites caméras et de mini ordinateurs traitant les images en local.

Les employés municipaux chargés de la sécurité reçoivent une alerte (SMS ou e-mail), leur permettant d’avoir un aperçu en temps réel de l’évolution du port du masque durant la journée. Les responsables ont également accès à une sorte de tableau de bord électronique.

tableau de bord surveillance Covid
Crédits : Datakalab / Ville de Cannes

Conforme à la législation

Dans le communiqué, Datakalab explique avoir mené une étude d’impact afin de se conformer au Règlement général sur la protection des données (RGPD). Par ailleurs, cette société rejette l’idée que sa technologie puisse être associée à la reconnaissance faciale. Il est vrai que la différence est de taille, dans la mesure où le dispositif en question n’est pas destiné à identifier directement les personnes.

Selon la start-up et la mairie de Cannes aucune image n’est stockée, si bien que le déploiement du dispositif n’a pas eu besoin d’être déclaré à la préfecture. Enfin, Datakalab a indiqué que l’adoption du système par la ville de Cannes n’était qu’un début. En effet, la région Île-de-France serait également très intéressée.