in ,

Covid-19 : ils développent un masque intelligent connecté à votre smartphone

Crédits : Donut Lab

D’ordinaire cantonné à quelques pays asiatiques, le port du masque au quotidien devient progressivement une norme à l’échelle mondiale. Et la pandémie actuelle de Covid-19 a donné des idées à de nombreux entrepreneurs. En effet, certains veulent connecter les masques à nos smartphones.

Un nouveau bien de consommation

La pandémie de Covid-19 n’est pas encore derrière nous, si bien que le port du masque et autres gestes barrières devront être respectés encore durant une période indéfinie. Après la pénurie des différents masques homologués, certains pays ont massivement augmenté leur production et d’autres ont autorisé les masques grand public en tissu. Or, certains entrepreneurs y ont vu une occasion de faire du business.

Le masque est donc devenu un bien de consommation, si bien qu’une foule de sociétés se sont empressées d’en commercialiser, comme des marques de vêtements, des clubs sportifs, etc. Certains masques proposent des fonctions “gadgets”, comme boire à la paille en soirée, lire sur les lèvres, courir sans être gêné ou encore éviter la buée sur les lunettes.

Un masque intelligent en développement

Comme l’explique Reuters dans un article du 26 juin 2020, la start-up japonaise Donut Lab développe actuellement un masque intelligent dont l’objectif est un cran au-dessus de ceux cités plus haut. Il s’agit du C-Face Mask, un genre d’étui en plastique rigide se posant sur un masque en tissu. Le fait est que ce masque est connecté au smartphone de l’utilisateur via le Bluetooth ! L’objectif ? Détecter, analyser et retranscrire par écrit les mouvements de la bouche.

En effet, tout le monde sait que parler avec un masque sur le visage étouffe le son de la voix et dissimule la bouche. Ainsi, C-Face Mask a pour vocation d’aider l’interlocuteur à mieux comprendre ce que l’on dit. Outre la fonction de retranscription par écrit, il semble que le masque soit capable d’utiliser un haut-parleur pour amplifier le son de la voix. Donut Lab pourrait d’ailleurs aller encore plus loin. En effet, cette société a indiqué sur sa plateforme que le C-Face Mask pourrait un jour devenir une plateforme de réalité virtuelle et augmentée !

quarantaine masque télétravail ordinateur internet
Crédits : iStock / tommaso79

Entre gadgets et innovations sérieuses

Avec cet engouement autour du masque, la commercialisation de produits en tout genre est lancée. Inévitablement, certains seront totalement ridicules et d’autres se révéleront plutôt utiles. Au-delà de l’intérêt commercial de la chose, il est important de rappeler que le masque fait l’objet de recherches et innovations sérieuses, en termes de performance et surtout de préservation de l’environnement.

Citons par exemple le travail d’une équipe de chercheurs de la Queensland Technological University (Australie). Leur masque est fait de fibres naturelles et donc biodégradable. Ils s’agit de nanocellulose obtenue à partir de déchets végétaux tels que des résidus de canne à sucre. Plus récemment, le MIT a élaboré une nouvelle version du masque N95. Fait de caoutchouc de silicone durable obtenu via un simple moulage à injection, ce masque intègre un filtre interchangeable nécessitant une quantité réduite de ressources au moment de la fabrication.