in

Covid-19 : explosion des cas en Italie, en Iran et en Corée du sud, la France se prépare, le point sur l’épidémie

Crédits : geralt / Pixabay

L’Europe s’inquiète de plus en plus en raison d’une augmentation rapide des cas de coronavirus et un troisième décès en Italie. L’Iran connaît également une explosion des cas et l’inquiétude monte. Par ailleurs, la France tente de se préparer en augmentant ses capacités d’accueil et de test.

La plus grave crise sanitaire de Chine

Selon le South China Morning Post ce 24 février 2020, le dernier bilan fait état de 78 979 cas pour 2 467 décès. Toutefois, plus de 23 000 patients ont été tirés d’affaire. Selon une étude chinoise, 80,9 % des patients souffrent d’une forme bénigne de la maladie, 13,8 % sont dans un état grave et 4,7 % dans un état critique. En Chine continentale, le taux de mortalité est désormais de 3,07 %.

Selon le président chinois Xi Jinping, il s’agit de la crise de santé publique la plus grave du pays depuis 1949. L’intéressé a également soutenu que l’épidémie de Covid-19 affiche la propagation la plus rapide, la plus difficile à prévenir et à contrôler depuis la création de la Chine communiste. Le chef d’état espère que le pays tirera les leçons des lacunes évidentes afin de mieux gérer d’éventuelles crises futures.

virus
Crédits : geralt/Pixabay

Que se passe-t-il en Italie, en Iran et en Corée du sud ?

Ce dimanche 23 février, pas moins de 52 000 personnes vivant dans 11 communes du nord de l’Italie ont fait l’objet d’un « semi-confinement ». Les habitants se trouvent désormais dans des zones où l’entrée et la sortie peuvent se faire seulement sur dérogation spéciale. De nombreux lieux de rassemblement (écoles, supermarchés, bars, etc.) ont été fermés jusqu’à nouvel ordre et les citoyens sont priés de rester chez eux. Citons également le report ou l’annulation d’événements culturels et sportifs, dont le célèbre Carnaval de Venise. Dans la soirée, Le Monde faisait état d’un troisième décès dans le pays pour plus de 150 cas !

En Iran, la population assiste également à une explosion des cas. Le 22 février, nous évoquions ce pays où étaient recensés 28 cas. Selon L’Obs ce 24 février, il y a désormais 43 cas pour 8 décès. Selon le maire de la capitale, Téhéran, la ville entière (8 millions d’habitants) sera mise en quarantaine si le nombre de cas augmente davantage. Par ailleurs, la plupart des pays voisins ont fermé leurs frontières. C’est le cas de l’Afghanistan, le Pakistan, la Turquie ainsi que l’Irak.

Avec 169 nouveaux cas pour un total de 602, la Corée du Sud se trouve désormais en alerte maximale. Parmi les nouveaux cas, 95 sont liés à l’Église Shincheonji de Jésus de la ville de Daegu dont est issue la première patiente de ce nouveau foyer d’infection. Alors que dans le pays on  dénombre 300 malades liés à cette secte, 9 300 autres membres ont été placés en quarantaine et 1 240 d’entre eux présenteraient des symptômes.

La France se prépare

Comme l’explique Le Parisien, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est exprimé sur l’épidémie de Covid-19. Après l’explosion de cas dans l’Italie voisine, l’inquiétude monte. Si jusqu’à aujourd’hui, 38 établissements de santé étaient capable d’accueillir des personnes atteintes par le coronavirus, ce nombre a été porté à 70 dès ce lundi 24 février. Par ailleurs, la capacité à pratiquer des tests de dépistage a été multipliée par trois.

Enfin, le gouvernement prévoit une commande massive de dizaines de millions de masques de protection. Toutefois, il ne s’agit pas de masques chirurgicaux mais de masques FFP2 de qualité professionnelle, destinés aux contacts rapprochés avec des personnes infectées et seulement efficaces durant trois heures.

Source

Articles liés :

Coronavirus : la Chine demande aux personnes guéries de donner leur plasma pour soigner les malades

Combien de temps le coronavirus Covid-19 peut-il survivre sur différentes surfaces ?

Covid-19 : attention à ces mails qui vous promettent des infos cachées par les gouvernements