in

Covid-19 : des résultats encourageants pour la phase 1 de l’essai du vaccin de Moderna

Crédits : Pexels

Les résultats de la phase 1 du tout premier vaccin contre le SARS-CoV-2 testé chez l’humain viennent d’être publiés. Il s’avère que l’injection chez 45 sujets participant à l’étude a engendré chez chacun d’entre eux une réponse immunitaire. Les prochaines phases de l’essai démarreront prochainement et concerneront un nombre beaucoup plus important de volontaires.

Une réponse immunitaire “robuste”

Aux quatre coins du globe, des dizaines d’équipes travaillent à l’élaboration d’un vaccin contre le SARS-CoV-2. À la mi-mars 2020, nous évoquions le premier vaccin testé sur l’Homme, à savoir le ARNm-1273. Celui-ci est le fruit du travail de la société Moderna et des National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis. L’essai de phase 1 venait alors de débuter et concernait 45 adultes en bonne santé âgés de 18 à 55 ans. Les volontaires ont été séparés en trois groupes de 15, recevant deux fois une dose de 25, 100 ou 250 microgrammes.

Un rapport préliminaire publié dans le New England Journal of Medicine ce 14 juillet 2020 a permis de connaître les résultats de la phase 1. Selon les responsables, une réponse immunitaire “robuste” a été observée chez les 45 patients concernés. Chacun des volontaires a produit des anticorps neutralisants, assez pour offrir une protection contre le coronavirus. En revanche, la moitié des volontaires ont subi des effets indésirables. Ces derniers ont eu de la fatigue, des frissons, des migraines, ou encore des douleurs musculaires.

covid-19
Crédits : geralt/Pixabay

Un essai sur 30 000 volontaires

« Ces données de phase 1 démontrent que la vaccination avec l’ARNm-1273 induit une réponse immunitaire robuste à tous les niveaux de dose et soutiennent clairement le choix de 100 µg dans un schéma d’amorçage et de rappel comme dose optimale pour l’étude de phase 3 » indiquent les scientifiques.

Les responsables ont également affirmé avoir bouclé le recrutement de 300 jeunes adultes pour l’essai de phase 2. Les inscriptions pour le groupe sentinelle des personnes âgées (50 volontaires) sont également terminées. Toutefois, les yeux sont braqués sur l’essai suivant (phase 3) qui débutera le 27 juillet 2020 et concernera 30 000 personnes. La moitié des volontaires recevront une dose de vaccin ARNm-1273 et l’autre moitié un simple placebo. Les chercheurs espèrent que cette dernière phase de confirmation sera terminée au mois d’octobre 2020.

En mai 2020, la société Moderna a annoncé une collaboration avec le suisse Lonza pour une fabrication à plus grande échelle du vaccin ARNm-1273. Il est question d’un milliard de doses par an (sur dix ans) pour une utilisation dans le monde entier, en se basant sur des doses de 50 µg.