in

Covid-19 : cette société présente les premiers verres de lunettes auto-décontaminants !

Crédits : ZEISS

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de sévir plus d’un an après son apparition, chaque moyen de lutte est à considérer avec intérêt. Dernièrement, un verrier allemand a dévoilé des verres de lunettes intégrant un agent anti-microbien, une grande première. Il est question d’un traitement des verres permettant à ces derniers de venir à bout des virus et autres microbes.

Une innovation qui promet

Depuis l’arrivée du coronavirus SARS-CoV-2, les innovations sont légion, bien que certaines peuvent susciter l’étonnement. Citons par exemple le purificateur d’air portatif pour petites surfaces, le test Covid dans une capsule de café ou encore, le « masque antivirus » à destination des véhicules. Dernièrement, le verrier allemand ZEISS a communiqué sur des verres de lunettes ayant des qualités antivirales. Il s’agit du traitement DuraVision® AntiVirus Platinum UV, présenté comme pouvant éliminer 99,9 % des virus et des bactéries.

« Les yeux sont des voies d’infection aux virus et bactéries. Par ailleurs, les verres que nous manipulons à longueur de journée souvent sans même nous en apercevoir peuvent être infectés par des microbes qui y survivent de nombreuses heures. Pour apporter une réponse à ce problème, ZEISS a mis au point un nouveau traitement antireflet comportant pour la première fois un agent antimicrobien », a déclaré la société.

zeiss verres auto décontamination
Crédits : ZEISS

Rappelons tout de même que les lunettes sont un objet que nous manipulons régulièrement. De plus, ces dernières sont particulièrement exposées aux virus en raison de leur position centrale sur le visage. Rappelons aussi que le coronavirus est capable de survivre jusqu’à 72 heures sur des matières constituant souvent les montures de lunettes, telles que l’inox et le plastique.

Des nanoparticules d’argent  dans les verres

Après une collaboration avec l’Institut de médecine de précision de l’Université de Furtwangen (Allemagne), ZEISS a donc présenté ses verres capables d’éliminer automatiquement les virus et autres microbes. En revanche, il ne s’agit pas de passer un produit sur les verres. Ces derniers ont en effet directement subi un traitement avec l’agent microbien, en plus du traitement antireflet.

Les chercheurs ont injecté des concentrations de nanoparticules d’argent dans les verres. Ces particules possédant des ions chargés positivement attaquent la membrane cellulaire chargée négativement des micro-organisme. ZEISS a saisi l’occasion de rappeler que les propriétés curatives de l’argent ne sont plus un secret depuis des siècles pour la science et la médecine. Enfin, la société allemande commence à commercialiser ses verres antireflet DuraVision® AntiVirus Platinum UV.