in

Covid-19 : ces scientifiques proposent le port d’un “masque nasal” au moment des repas

Crédits : capture YouTube / CBS Miami

Comme le masque chirurgical, le masque nasal n’est pas très esthétique. Néanmoins selon ses créateurs, ce dernier serait efficace lors des repas à plusieurs. A t-on des chances de voir ce genre de masque se démocratiser ?

Limiter les contaminations au moment des repas

L’aspect de ce masque nasal suscite la curiosité mais surtout des moqueries, déjà abondantes sur la toile à l’heure actuelle. Toutefois, l’Institut Polytechnique National du Mexique dit avoir mené des travaux tout à fait sérieux, comme l’indiquent plusieurs médias en Espagne ICI et ICI. Le masque en question couvre seulement le nez et permettrait selon ses créateurs de réduire les risques de contamination lors des activités nécessitant d’enlever le masque chirurgical. Parmi ces activités, nous retrouvons la prise de repas en groupe.

Rappelons que l’étude COMCOR de l’Institut Pasteur (PDF en français / 49 pages) du 2 mars 2021 sur les lieux de contamination au SARS-CoV-2 avait souligné le fait que les repas jouent un rôle très important dans la diffusion du virus. Les repas concerneraient un tiers des contaminations en famille, 42 % de celles entre amis ainsi que 15 % de celles entre collègues. UUne expérience menée au Japon en mai 2020 avait également démontré à quel point le virus se propage facilement à table.

masque nasal
Crédits : capture YouTube / CBS Miami

Bientot une production à grande échelle ?

Si le masque nasal est largement tourné en ridicule, l’aspect esthétique n’en est pas la seule raison. En effet, les détracteurs pointent une inefficacité totale. Il faut dire que le SARS-CoV-2 est un virus respiratoire, si bien que ce dernier peut se transmettre aussi bien par le nez que par la bouche. Il peut même pénétrer dans l’organisme par les yeux. Du côté des chercheurs mexicains, le masque – en temps normal – ne doit absolument pas se substituer au masque classique. Cependant, celui-ci pourrait s’avérer utile lors des repas à plusieurs, ou encore au moment d’une consultation chez le dentiste.

Les scientifiques sont persuadés que le masque nasal peut contribuer à réduire la dissémination du virus. Si cette initiative peut paraître loufoque au premier abord, difficile de reprocher à des chercheurs de tenter de trouver des solutions. Rappelons tout de même que le Mexique a récemment passé la barre des 200 000 décès et est donc un des pays les plus touchés du continent américain.

Évidemment, les chercheurs rappellent que les gestes barrières sont indispensables. Au niveau des repas, il est également judicieux d’éviter les rassemblements autant que possiblz. Toutefois, ces derniers désirent aller plus loin et faire fabriquer leur masque à grande échelle. Actuellement, ils négocient avec une entreprise potentiellement capable de réaliser ce projet. Allons-nous un jour voir ce genre de masque arriver en Europe ? Rien ne semble impossible.

L’information a été également relayée par la chaîne étasunienne CBS :