in

Covid-19 : 7 800 cas en France, premiers signes de ralentissement en Italie, les États-Unis en plein doute, le point sur la pandémie

c

Alors que la France entame son deuxième jour de confinement, le nombre de cas et de décès liés au coronavirus augmente toujours. Toutefois, en Italie, les premiers signes de ralentissement de la propagation du coronavirus se font sentir. Aux États-Unis, l’inquiétude est de mise après une envolée du nombre de cas et de décès.

La situation en France

Depuis ce mardi 17 mars 2020, la France est en situation de confinement général. Autrement dit, la population est clairement contrainte de rester à domicile sauf raison justifiée au moyen d’une attestation sur l’honneur. Le ministre de l’Intérieur a évoqué le déploiement de 100 000 policiers et gendarmes pour s’assurer du bon déroulement de la quarantaine. Cette situation est prévue pour durer deux semaines mais pourrait être allongée en fonction de l’évolution des événements.

Le dernier bilan concernant notre pays est de 7 730 cas confirmés pour 175 décès. Il faut savoir que 2 575 malades sont hospitalisés, dont 699 cas graves en réanimation selon Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. L’intéressé n’a pas manqué de rappeler que le nombre de cas doublait tous les trois jours. Par ailleurs, celui-ci a indiqué que 7 % des personnes décédées avaient moins de 65 ans, une occasion de rappeler que le coronavirus Covid-19 ne touche pas exclusivement les personnes âgées.

coronavirus covid-19 hopital
Crédits : iStock

La propagation ralentit en Italie

Ce 16 mars, Le Monde évoquait une première bonne nouvelle – bien que relative – concernant l’Italie. En effet, la courbe de progression du Covid-19 semble ralentir, montrant les premiers effets positifs du confinement. En Lombardie, région la plus touchée du pays, la croissance du coronavirus n’est désormais plus exponentielle.

À moyen terme donc, nous pouvons espérer une amélioration. Toutefois, les perspectives sur le court terme restent très sombres. Citons le dernier bilan en Italie : 31 506 cas pour 2 503 décès. Ainsi, le nombre de décès s’approche rapidement de celui de la Chine (3 237).

Plus de 100 décès aux États-Unis

Les États-Unis comptent aujourd’hui 5 700 et 103 décès. Préoccupé par l’économie du pays, le président Donald Trump travaille actuellement avec le Sénat et la Chambre des représentants afin d’élaborer un programme d’aide qui se voudra “audacieux et très important”.

Ailleurs en Europe, la situation de l’Espagne continue d’empirer avec 11 178 cas pour 491 décès. Le troisième pays le plus touché au monde reste l’Iran, avec 16 169 cas pour 988 décès. À l’échelle mondiale, le dernier bilan fait état de plus de 198 000 cas pour presque 8 000 décès.

Articles liés :

Un institut belge affirme avoir découvert un anticorps pouvant neutraliser le coronavirus !

Coronavirus : un vaccin testé pour la première fois chez l’Homme

Coronavirus : l’Afrique subsaharienne est “une bombe à retardement”