Inspirés du roman The Martian, ces cours, dispensés par une université australienne, enseignent la manière avec laquelle l’homme pourrait survivre sur la planète rouge.

Dans quelques siècles, l’humanité pourrait s’installer sur la planète Mars. Afin de se familiariser avec l’idée d’y survivre, l’université Monash située à Melbourne (Australie) a publié un Massive Open Online Course (MOOC), une série de cours en libre accès à destination de quiconque s’intéresserait au sujet.

Baptisé How to Survive on Mars: The Science Behind Human Exploration of Mars (Comment survivre sur Mars : la science derrière l’exploration humaine de Mars), ce cours est prévu pour durer quatre semaines à partir du 24 octobre 2016, à raison de trois heures hebdomadaires. La vidéo de présentation du cours est téléchargeable ICI (MP4).

Ce MOOC a été mis au point par l’astrophysicienne Jasmina Lazendic-Galloway, en collaboration avec Tina Overton, enseignante en chimie. Cette dernière est une admiratrice du roman The Martian (Seul sur Mars) d’Andy Weir, paru en 2011, également adapté au cinéma en 2015 par le réalisateur Ridley Scott. Le roman a donc naturellement inspiré le cours en ligne.

« On aimait le fait que les scientifiques soient dépeints comme des gens capables de résoudre les problèmes. Ce n’était pas comme tous ces autres films pleins d’ego et d’aliens. L’histoire de ‘The Martian’ montre la science sous un autre jour. Ce ne sont pas que des faits ou des formules ennuyeuses, mais une manière de résoudre des problèmes pratiques » explique Jasmina Lazendic-Galloway pour le site Mashable.

Le duo a fait un effort de vulgarisation afin de rendre le MOOC accessible à tous, ainsi, même le lecteur le plus néophyte concernant l’espace n’aura pas de mal à comprendre le contenu du cours. Les thèmes abordés sont, au-delà d’une introduction générale, la façon de vivre dans l’espace sans air, ou encore obtenir de l’eau ainsi que de la nourriture. Ainsi, à la fin de leur formation, les personnes ayant suivi le cours pourront être capables « d’utiliser des concepts de sciences basiques pour produire de l’eau, de l’oxygène, de la nourriture et de l’énergie sur Mars ».

Calotte glaciaire du pôle-nord de Mars

Crédits : NASA

Le but ultime du cours est de montrer aux plus sceptiques que la survie sur Mars ne relève pas que de la science-fiction, et que l’attente en vue d’un tel projet semble se réduire, notamment par les avancées de certaines sociétés comme SpaceX. Son fondateur Elon Musk a déclaré vouloir envoyer un équipage humain sur Mars à l’horizon 2024.

« La science est interdisciplinaire, ce n’est pas juste de la chimie, de l’astronomie ou de la physique. Sur Mars, vous aurez besoin d’un peu de tout cela. Il y a une raison pour laquelle on s’en tient aux compétences nécessaires à la survie. C’est parce que l’on sait que les premiers colons devront se battre pour survivre » indique Jasmina Lazendic-Galloway.

Sources : Mashable – SFR News

Crédit images : NASA