in

Coronavirus : voici le test en ligne qui vous aide à détecter la maladie

Crédits : capture d'écran

Coronavirus : un médecin a récemment piloté le développement d’un questionnaire simple et rapide, disponible en ligne, dont le but est d’orienter au mieux les patients pour éviter la saturation du « 15 ».

RAPPEL :

Plus de huit Français sur dix (81%) se disent désormais inquiets de la propagation du coronavirus SARS-CoV-2 dans le pays, selon un sondage signé Elabe-Berger Levrault publié il y a quelques jours. C’est 20 points de plus qu’en fin de semaine dernière. Un sentiment d’anxiété quasi généralisé qui, forcément, a mené des dizaines de milliers de personnes à appeler le « 15 ».

« Notre activité a plus que doublé en une dizaine de jours, expliquait il y a quelques jours le Pr Xavier Combes, chef du service Samu-Smur au CHU de Bordeaux, dans les colonnes de 20 Minutes. (…)Nous sommes passés de 1 000 appels à environ 2 500 appels par jour, parce que de nombreuses personnes, et notamment des personnes non malades, ont appelé le 15, notamment en raison de phénomènes d’inquiétude bien compréhensibles« .

Si de nombreuses plate-formes ont été menées à se réorganiser pour filtrer au mieux tous les appels, la très grande majorité d’entre-elles sont encore très engorgées. Résultat, des milliers de personnes se retrouvent à devoir patienter de très longues minutes au téléphone. D’où l’importance de ce nouveau test disponible en ligne.

Orienter les patients

Vous pensez avoir été exposé au Coronavirus SARS-CoV-2, et avez des symptômes ? Fabrice Denis, oncologue au centre Jean Bernard du Mans (Sarthe), a piloté la mise au point de ce questionnaire, élaboré par plusieurs spécialistes, d’orienter au mieux les patients.

Pour faire le test, CLIQUEZ ICI.

Ce test simple, qui comprend 24 questions, vous interrogera principalement sur vos antécédents médicaux et les symptômes que vous ressentez. À la fin du questionnaire, et après avoir pris en compte vos réponses, l’algorithme vous recommandera alors plusieurs options :

– Rester chez vous

– Consulter un généraliste

– Appeler la permanence des soins non urgents (116-117)

– Accéder à une plateforme de télé-consultations (plusieurs liens vous sont alors proposés)

– Appeler le « 15« 

Un test solide

Ce questionnaire a été mis au point « avec des chercheurs et des médecins de l’Institut Pasteur, des Hôpitaux de Paris et de plusieurs CHU« , explique l’oncologue. « Le test est analysé par un algorithme très solide, qui s’appuie sur des éléments scientifiques« . Il garantit « le plus haut niveau de fiabilité car il s’appuie sur les retours de journaux spécialisés notamment ceux des Chinois qui ont été confrontés avant nous au coronavirus. Nous avons également vérifié que les symptômes en Chine étaient les mêmes qu’en France« .

Et les résultats sont là. « Avec cet outil, nous avons réduit d’environ 30% le nombre d’appels inutiles au « 15 » dans la Sarthe« , se félicite Fabrice Denis.

L’autre objectif de ce test, dit-il, est de permettre aux français de se familiariser avec les symptômes à surveiller, « comme un essoufflement ou une sensation de grosse fatigue« , conclut le médecin.

Pour faire le test, CLIQUEZ ICI.

Source

Articles liés :

Voici comment lutter contre l’anxiété et la dépression durant le confinement

Coronavirus : “Nous devons les trouver avant qu’ils nous trouvent”

Coronavirus : l’Afrique subsaharienne est “une bombe à retardement”