in

Coronavirus : trois cas en France, alerte maximale à Hong Kong, le point sur l’épidémie

Crédits : geralt / Pixabay

Le nouveau coronavirus continue sa propagation et laisse planer une contamination à l’échelle mondiale. Trois cas ont été recensés en France, les premiers sur le sol européen. Par ailleurs, Hong Kong est en alerte maximale afin de renforcer les mesures de lutte contre la propagation de l’épidémie. Le président chinois a déclaré que la situation est “grave” alors que l’épidémie “s’accélère”.

Wuhan, une ville coupée du monde

Depuis le lundi 20 janvier 2020, la Chine a annoncé qu’un nouveau type de coronavirus était apparu sur son sol. Transmissible d’humain à humain, ce nouveau virus sème l’inquiétude dans le monde. À l’heure où sont écrites ces lignes, le nombre de morts en Chine s’élève à 41 et le nombre d’infectés à environ 1 300.

Originaire de la ville de Wuhan, le coronavirus a contraint les autorités à placer la ville en quarantaine et mobiliser l’armée. Ce 25 janvier, 450 médecins militaires et autres personnels médicaux ont été dépêchés à Wuhan. Au passage, rappelons qu’il y a environ 250 français à Wuhan. Le ministère des Affaires étrangères est en train de contacter ces personnes piégées dans cette ville de 11 millions d’habitants.

masque pollution
Crédits : Piqsels

Plusieurs cas en France

Le virus est depuis deux semaines sorti de Chine et des cas on été confirmés en Corée du Sud, au Japon, à Taïwan, en Thaïlande, aux États-Unis, au Vietnam, au Népal, en Malaisie et à Singapour. Le virus s’est également propagé en Océanie avec plusieurs cas en Australie. Trois cas ont également été recensés en France, les tout premiers en Europe ! Le premier infecté est un professionnel du vin situé à Bordeaux.

Après la détection du premier cas, dix à quinze personnes entrées en contact cette personne se sont déclarées aux autorités. Les deux autres infectés sont un couple de touristes chinois d’une trentaine d’années. Ces deux personnes passées par Wuhan visitaient la capitale française. Selon le ministère de la Santé, les patients ont été pris en main et il n’y aurait aucune raison d’avoir peur. Le docteur Daniel Lévy-Bruhl de Santé publique France s’est d’ailleurs vu rassurant sur BFM TV, expliquant que « le virus circule plus largement que ce que nous pensions mais est aussi moins virulent »

Hong Kong en alerte maximale

Autre nouvelle importante : Hong Kong a décrété le niveau d’alerte sanitaire maximal sur son territoire (voir vidéo en fin d’article). Il s’agit là de renforcer les mesures de lutte contre la propagation de l’épidémie. Cette mesure a été prise par Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de l’ancienne colonie britannique. Le marathon de la ville prévu pour le 9 février a d’ores et déjà été annulé. De plus, les écoles et autres universités actuellement fermées pour le Nouvel An chinois le seront jusqu’au 17 février.

Pour l’instant, plus de 230 patients sont infectés à Hong Kong et la panique semble avoir gagné la population. De nombreuses personnes font la queue dans les pharmacies et autres magasins afin de faire le plein de masques chirurgicaux et de désinfectant pour les mains. Par ailleurs, le gouvernement a renforcé les contrôles concernant les voyageurs arrivant de Chine continentale. En face à Macao, deux cas ont été enregistrés et une vigilance accrue a également été mise en place.

Sources : France InfoSouth China Morning Post

Articles liés :

Ce que l’on sait du mystérieux virus apparu en Chine

Le virus chinois se propage rapidement, voici ce que vous devez savoir

Des serpents pourraient avoir transmis le virus chinois aux humains